Devenir Directeur de Police Municipale

265 votes : 4.2
Troisième force de sécurité en France, la Police Municipale (PM) recrute de nombreux profils auprès de candidats qui ont la vocation pour exercer un métier de protection et de maintien de l'ordre auprès de la population. Il est toujours possible de gravir les échelons dès que l'on entre dans les services de Police Municipale mais si vous êtes fait pour diriger une équipe tout en étant le principal interlocuteur du Maire et des élus, pourquoi ne pas tenter de passer le concours pour devenir Directeur / Directrice de Police Municipale ?

 

Les missions, tâches et fonctions du Directeur de la Police Municipale

 
Le Directeur / la Directrice de Police Municipale est désigné(e) par le Maire pour mener à bien des missions de sécurité et de prévention. Il a la charge de la direction opérationnelle et fonctionnelle de son équipe et est garant du maintien de l'ordre dans la commune (ou l'intercommunalité).

Ses missions vont de l'encadrement et de l’organisation à la gestion et au contrôle. Pour mener à bien ses missions tout en veillant sur ses équipes, il travaille aussi bien au poste de police que sur le terrain.
Il sera amené à exercer quotidiennement des missions très variées où la routine n'existe pas, comme :
 
  • Encadrement de son équipe : il supervise son personnel et mène des actions d'évaluation, prend des décisions quant aux effectifs qu'il faut envoyer sur chaque mission, veille à la formation professionnelle des policiers, etc.
  • Organisation et mise en œuvre au sein du poste : définition des stratégies d'intervention, définition des opérations de prévention (risques et délinquance). Organisation des missions de surveillance et de médiation (par exemple : mise en place de patrouilles, d'actions de vidéosurveillance…).
  • Coordination : notamment des actions des agents de la police municipale avec d'autres forces de l'ordre et des intervenants extérieurs.
  • Gestion : suivi du budget, recherche de financements supplémentaires, contrôle des procédures administratives de son équipe, etc.
  • Communication externe avec les acteurs locaux et certains services du ministère de la Justice. Il peut être amené à créer des partenariats.
  • Planification et organisation des manifestations au sein de la municipalité (exemple : organisation des interventions lors des cérémonies officielles) ;
  • Constats d'infractions : le Directeur de PM peut dresser des procès-verbaux s'il constate notamment des infractions aux arrêtés municipaux, aux codes et lois, dans la municipalité où il exerce.

Les qualités personnelles et compétences requises pour devenir Directeur de Police Municipale

 

Les qualités personnelles du Directeur de Police Municipale

 
Pour devenir Directeur de Police Municipale, certaines qualités personnelles sont essentielles, notamment :
 
  • Avoir un bon relationnel ;
  • Savoir encadrer une équipe et faire preuve d'autorité ;
  • Être patient ;
  • Avoir de bonnes qualités d'analyse ;
  • Savoir faire preuve de méthode, être rigoureux et organisé ;
  • Être un bon gestionnaire et un bon manager ;
  • Savoir négocier ;
  • Être capable de prendre des décisions appropriées rapidement ;
  • Être courtois et empathique ;
  • Savoir être à l'écoute ;
  • Savoir garder son sang-froid en toutes circonstances et savoir rassurer une équipe ;
  • Être discret sur tous les dossiers traités ;
  • Avoir une bonne forme physique ;
  • Être disponible (heures supplémentaires et astreintes) ;
  • Savoir gérer son stress.
 

Les compétences professionnelles du Directeur de Police Municipale

 
Les compétences professionnelles d'un Directeur de Police Municipale sont nombreuses et comprennent notamment :
 
  • Une bonne connaissance du Code de Déontologie ;
  • Une maîtrise des procédures ;
  • Des capacités de bon gestionnaire et de bon manager d'équipe ;
  • Bonnes connaissances en droit (pénal et public), en sécurité et prévention ;
  • Connaissances de l'organisation générale de la Police Municipale, mais aussi de la Police Nationale ainsi que de toutes les institutions judiciaires ;
  • Qualités rédactionnelles indispensables (écriture de rapports, de notes de synthèses, de courriers officiels, etc.) ;
  • Savoir-être dans les relations avec son équipe, avec les élus, avec la population locale et avec sa hiérarchie.

Les effectifs

 
Fin 2017, on recensait 161 Directeurs de Police Municipale (ils étaient 125 l'année précédente). Pour créer un poste de Directeur de Police Municipale, il faut que le poste de Police totalise 20 agents de police (selon le décret n° 2014-1597 du 23 décembre 2014 qui a modifié le décret n° 2006-1392 du 17 novembre 2006). Le premier décret stipulait qu'il fallait 40 agents de police, ce qui n'est donc plus le cas depuis le nouveau décret.
 
De plus, le nouveau décret a créé un poste d'avancement (Directeur Principal de Police Municipale) qui permet d'avoir deux directeurs dans certains postes de police.
 
Les 161 Directeurs de Police Municipale recensés fin 2017 incluent un effectif de 14 Directeurs Principaux de PM.
 
Ce poste est ouvert aux hommes comme aux femmes.
 
On a d'ailleurs pu saluer la nomination en 2007 de la première Directrice de Police Municipale à Asnières-sur-Seine à l'âge de 34 ans.

  Les effectifs

Tenue et équipements du Directeur de Police Municipale

 

La tenue du Directeur de Police Municipale

 
Le Directeur de Police Municipale porte, comme ses agents, un uniforme de la Police Municipale. Cela permet surtout à la population de reconnaître les agents de la PM.
 
Il existe un uniforme pour les cérémonies officielles et un autre, plus commun, pour tous les jours.
 
Pour une cérémonie officielle, sa tenue se compose d'une chemise blanche avec une cravate noire, d'un pantalon et d'une veste noire sur laquelle on retrouve les galons indiquant sa fonction de Directeur de PM, de chaussures noires et d'un képi.
 
Au quotidien, l'uniforme réglementaire se compose d'un pantalon bleu foncé et d'un polo blanc (manches courtes ou longues selon la saison) et d'un blouson ou d'une veste bleu foncé. Une bande horizontale bleu clair indique qu'on est en présence de la Police Municipale. Les chaussures sont adaptées au travail du quotidien (chaussures montantes).
 

L’équipement du Directeur de Police Municipale

 
Pour ses déplacements sur le terrain et dans la commune où il travaille, le Directeur de PM porte une arme de service et d'autres types d'armement de défense ainsi que des équipements de protection (gilet pare-balles, casque, etc.).
 
Le Maire de la commune où intervient le Directeur de Police Municipale sélectionne le matériel et le valide après accord du préfet. Contrairement à la Police Nationale, la Police Municipale n'avait jusqu'alors que peu d'armement (sauf équipement de protection) mais depuis la série d'attentats qui a secoué le territoire, de plus en plus de maires choisissent d'équiper les agents de leur police municipale avec des armes à feu et des gilets pare-balles.
 
Pour se déplacer, le Directeur de Police Municipale a plusieurs modèles de véhicules. Là encore, le choix (modèle) et le nombre va dépendre des conditions d'exercices (village de campagne ou ville plus étendue, les besoins ne sont pas les mêmes). Pour intervenir aux abords de routes de campagnes, on va miser davantage sur des véhicules tous-terrains. En ville, il faut également équiper les agents de scooters et de motos qui permettent de se déplacer plus facilement au milieu de la circulation urbaine.
Tous les véhicules sont reconnaissables car ils portent la mention « Police Municipale » (il n'y a pas de véhicules banalisés comme pour certains services de la Police Nationale).
  Tenue et équipements du Directeur de Police Municipale

Niveau d'études et conditions pour devenir Directeur de Police Municipale

 

Les conditions pour devenir Directeur de PM

 
Les voies d'accès au poste de Directeur de Police Municipale sont :
 
  • Par concours interne,
  • Par concours externe,
  • Par promotion après examen professionnel.
 
Si vous voulez vous présenter au concours externe par exemple, vous devez remplir, au préalable, certaines conditions :
 
  • Être de nationalité française,
  • Avoir un casier judiciaire vierge et jouir de ses droits civiques,
  • Être dégagé des obligations militaires,
  • Avoir une bonne condition physique et être apte à l'exercice du métier,
  • Avoir un titre ou un diplôme Bac+3 minimum pour se présenter directement à ce concours (*).
(*) Vous pourrez cependant devenir Directeur de Police Municipale, même si vous n'avez pas un diplôme équivalent à un Bac+3. Il est tout simplement possible d'intégrer la Police Municipale en passant d'autres concours puis en étant promu et en passant des concours internes.
 
Exemple : Vous avez un niveau Brevet, BEP ou CAP ? Vous pouvez vous présenter au concours de policier municipal. Vous passerez ensuite le concours interne pour tenter le concours de Directeur de PM.
 
Vous avez un niveau BAC (ou équivalent) ? Il vous sera alors possible de passer le concours de chef de service de Police Municipale avant de passer un concours en interne pour tenter d'accéder au poste de Directeur.
 
Si vous êtes candidat au concours interne de Directeur de Police Municipale, les conditions requises sont les mêmes. Le concours est accessible pour les fonctionnaires et agents de la fonction publique qui justifient de 4 ans de service effectif (date de référence : 1er janvier de l'année du concours). Le concours interne est également ouvert aux agents des organisations internationales ou intergouvernementales dans les mêmes conditions.
 
Les candidats qui souhaitent préparer le concours externe et qui travaillent pourront prévoir une préparation en amont, afin de mettre toutes les chances de leur côté et réussir le concours. Seuls, les meilleurs candidats seront retenus, le nombre de places étant limité.
 
Pour vous préparer dans les conditions du concours, il est possible de suivre une formation en amont avec un centre de formation à distance comme EFM fonction publique, qui permet de réviser, tout en continuant à travailler. Avec un niveau BEP ou Brevet, vous pouvez ainsi préparer le concours de Gardien de Police Municipale, permettant ensuite au candidat qui a intégré la Police de se présenter au concours interne et de gravir les échelons. Notez que ces formations sont complètes et comprennent tous les entrainements sportifs qui vous seront utiles pour les concours.
 

S'inscrire au concours de Directeur de Police Municipale

 
Si vous remplissez les critères, vous pouvez alors vous inscrire pour le Concours de Directeur de PM de différentes manières :
 
  • Vous rendre dans une délégation régionale pour retirer votre dossier pour pouvoir vous inscrire. Vous pouvez également obtenir ce dossier au siège du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) ;
  • Faire une demande écrite pour obtenir l'envoi d'un dossier ;
  • Vous rendre sur le site internet du CNPFT pour demander votre dossier d'inscription.
Vérifiez bien les dates des concours avant de retourner votre dossier d'inscription.
 

Les épreuves du concours de Directeur de Police Municipale

 
Le concours de Directeur de Police Municipale propose les mêmes épreuves pour le concours externe ou interne. Dans les deux cas, il se divise en 2 étapes : admissibilité et admission.
 

Les épreuves d'admissibilité

 
  • Questionnaire de droit sur différents thèmes indispensables dans l'exercice du métier – droit administratif, constitutionnel et droit public – (épreuve de 3 heures, coefficient 3) ;
  • Dissertation sur un sujet portant sur la politique, la culture, l'économie ou encore le monde social contemporain (épreuve de 4 heures, coefficient 3) ;
  • Note à rédiger avec un dossier à l'appui pour évaluer l'esprit d'analyse du candidat. Ce dossier porte sur des cas rencontrés dans le milieu professionnel (épreuve de 4 heures, coefficient 4).

Si vous êtes reçu à ces tests d'admissibilité, vous serez convoqués pour la deuxième partie, à savoir les épreuves d'admission.
 

Les épreuves d'admission

 
  • Épreuve écrite et orale de langue vivante (langue indiquée par le candidat sur son dossier d'inscription) – Temps de préparation 10 minutes (épreuve de 15 minutes, coefficient 1) ;
  • Épreuve orale sur le droit pénal et les procédures. Le candidat doit tirer au sort un sujet sur lequel il devra s'exprimer après un temps de préparation de 15 min (épreuve de 15 minutes, coefficient 3) ;
  • Entretien face à un jury qui permet de vérifier la motivation du candidat pour l'accès au poste de Directeur (épreuve de 20 min, coefficient 5) ;
  • Épreuve de sport comprenant notamment une course à pied chronométrée et une épreuve physique (au choix du candidat lors de l'inscription) (coefficient 1).
 

La promotion interne : comment ça marche ?

 
En plus du concours externe et du concours interne, il est possible à un fonctionnaire territorial déjà dans la police municipale, d'être promu au poste de Directeur de PM, sous certaines conditions :
 
  • Être âgé de 38 ans minimum ;
  • Avoir effectué plus de 10 ans de service au sein de la Police Municipale, incluant 5 ans comme Chef de service de PM.
 
Les démarches qui suivent sont communes avec les autres types de concours (externes, internes) : retrait du dossier de candidature au CNFPT par les différentes voies (courrier, internet ou sur place) et présentation du candidat à un examen professionnel qui comprend également une étape d'admissibilité puis une étape d'admission.
 

Recrutement du Directeur de Police Municipale

 
Le candidat qui est reçu au concours ou à l'examen professionnel est inscrit sur une liste d'aptitude.
 
Il rejoint une commune (ou un établissement public de coopération intercommunale). Dès qu'il est recruté par le Maire, le candidat est tout d'abord Directeur stagiaire, et ce, pendant 1 année.
 
Durant cette année, il va suivre une formation en alternance de 9 mois, élaborée par le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). Les cours théoriques et pratiques ne durent cependant que 6 mois pour les policiers municipaux qui ont 4 ans de service effectif et les chefs de service de police municipale.
 
Dès la fin de son stage, le candidat est titularisé et prend ses fonctions de Directeur de Police Municipale.

 

Débouchés et évolutions pour le métier de Directeur de Police Municipale

 

Où exerce le Directeur de PM ?

 
Après une sélection très stricte, le candidat peut exercer auprès de la Police Municipale dès lors qu'il y a un minimum de 20 agents en poste. Le recrutement est strict pour ce poste qui offre de nombreuses responsabilités et qui nécessite des hommes ou des femmes solides physiquement et psychologiquement, pouvant travailler auprès de leur équipe et les suivre sur le terrain pour des missions diverses.
 
Après un an comme stagiaire auprès de la Commune où il est recruté (par le Maire) ou bien auprès d'un Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), le Directeur de Police Municipale est titularisé.
 
À savoir : pour les communes où l'effectif des agents de police est inférieur à 20, c'est le Chef de Service de Police Municipale qui assure le commandement et l'encadrement des équipes ou, à défaut, le Brigadier-Chef principal.
 

Quel salaire et quel statut ?

 
Le statut du Directeur de Police Municipale est agent de la fonction publique territoriale. Il appartient à la catégorie A (filière sécurité-police).
 
Le salaire dépend du grade (il y en a 2) : le grade de Directeur de Police Municipale et un grade d'avancement de Directeur Principal de PM.
 
Le salaire est toujours évolutif comme dans les autres métiers de la police municipale et il se calcule d'après une grille indiciaire, en fonction du grade et de l'échelon.
 
Le Directeur de Police Municipale peut gagner 1 818 euros brut en tout début de carrière (au premier échelon). Au dernier échelon, il pourra percevoir une rémunération de 2 924 euros bruts mensuels.
 
S'il évolue vers un grade de Directeur Principal de Police Municipale, il pourra commencer à un salaire de 2 361,76 euros bruts mensuel (premier échelon) pour atteindre en dernier échelon (huitième) un salaire de 3 134,96 euros bruts mensuels.
 
À ces rémunérations, il faut ajouter les primes et indemnités prévues pour les agents de la Police Municipale.
 

Quelles sont les évolutions de carrières envisageables pour un Directeur de Police Municipale ?

 
Le Directeur de Police Municipale peut évoluer vers un poste de Directeur Principal de PM par avancement.
 
Le concours de Directeur de Police Municipale n'existe que depuis 2008. On a constaté que, dès cette année, 20 candidats ont été reçus dont 12 s'étaient présentés par voie de concours externe. Ce concours est donc assez récent mais la demande est là. Avec un décret qui est passé de 40 agents à 20, pour les établissements où le Directeur était indispensable et qui a instauré un grade d'avancement –Directeur Principal de Police Municipale – c'est un métier qui va certainement accroître ses besoins en effectifs dans les prochaines années. Les candidats soucieux de participer à la sécurité des biens et des personnes au sein d'une municipalité, sont de plus en plus nombreux, tant chez les hommes que chez les femmes.

 
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur les préparations aux concours de la police française.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.