Devenir Officier de Police

265 votes : 4.2
Vous voulez trouver un emploi au sein de la Police Nationale et vous engager pour la sécurité des citoyens de votre pays ? Vous aimez les contacts humains et vous êtes un meneur ? Le métier d'Officier de Police est peut-être fait pour vous !
 

Présentation du métier d'Officier de Police

 
L'Officier de police appartient au corps de commandement de la police nationale. C'est un agent de catégorie A de la fonction publique d'État qui ne doit pas être confondu avec l'Officier de Police Judiciaire (OPJ).
 
À la tête d'une équipe, il assure des missions de commandement et travaille aussi bien dans un commissariat que sur le terrain. Il participe à des opérations d'investigation, de surveillance et de filature, de renseignement et d'enquêtes et peut aussi travailler dans diverses directions et avoir la charge du maintien de l'ordre. Il est hiérarchiquement rattaché au Commissaire de Police et peut l'assister dans son quotidien ou le suppléer au besoin.
 
Pour devenir Officier de Police, il faut réussir le concours d'Officier de police avant d'entamer une formation de 18 mois à l'ENSP (École Nationale Supérieure de Police). Vous pouvez vous présenter à ce concours si vous justifiez d'un diplôme de niveau Bac + 3 et si vous remplissez toutes les conditions.
 
Que vous soyez issu de la formation initiale ou de la formation continue avec un projet de reconversion professionnelle, vous aurez toutes les chances de réussir ce concours si vous vous êtes préparés avec sérieux avec une école de formation en présentiel ou un centre d'enseignement à distance.
  Présentation du métier d'Officier de Police

Les missions, tâches et fonctions de l'Officier de Police

 
Les missions d'un Officier de police peuvent varier sensiblement selon son environnement de travail et les spécificités du service. Cependant, faisant partie du corps de commandement, l'une de ses principales missions est d'encadrer une équipe et de reporter hiérarchiquement au commissaire de police.
 
Un Officier de police pourra monter en grade, passant de lieutenant de police à capitaine de police et enfin commandant de police.
 

Les missions de l'Officier de Police 

 
  • Le commandement opérationnel sur le terrain et en commissariat ;
  • La mise en œuvre des enquêtes de terrain ;
  • Les interpellations de personnes suspectes ;
  • Pour les besoins d'une enquête, il pourra diligenter des opérations de filature et y participer ;
  • Les opérations de surveillance ;
  • Les missions de renseignement ;
  • Les interrogatoires de suspects ;
  • Les perquisitions ;
  • Le démantèlement des trafics de toutes sortes ;
  • La lutte contre la délinquance, la prostitution, etc.
  • La recherche des informations nécessaires à une enquête ;
  • Les tâches administratives et la rédaction de procès-verbaux.
 

Quelle différence entre l'Officier de Police et l'Officier de Police Judiciaire (OPJ) ?

 
Voilà une question que l'on pourrait vous poser lors d'un entretien face à un jury. Sauriez-vous y répondre ?
 
L'Officier de police appartient au corps de commandement de la Police Nationale. Il assure des fonctions de commandement opérationnel et a la responsabilité d'une équipe. Son rôle est de maintenir la sécurité d'un secteur donné, mais aussi de mener des missions de renseignement et d'enquêtes sur le terrain. L'Officier de police peut aussi diriger une unité spécialisée. Hiérarchiquement, il est rattaché à un commissaire de police et travaille en collaboration avec ce dernier.
 
L'Officier de police judiciaire (OPJ) désigne une qualification judiciaire. Cette fonction pourra concerner des gradés et des gardiens de la paix. Leurs missions seront notamment : la constatation de crimes et délits, recevoir les dénonciations et/ou les plaintes déposées, appliquer des contraventions, placer des personnes en garde à vue lorsqu'il existe des soupçons de crime ou délits, effectuer des enquêtes préliminaires, faire des constatations, effectuer des saisies et perquisitions…
 
À savoir : les gendarmes, les maires et leurs adjoints, peuvent également avoir la qualité d'OPJ (voir l'article 16 du Code de Procédure Pénale).
  Les missions, tâches et fonctions de l'Officier de Police

Les effectifs d'Officiers de Police

 
Les Officiers de police comptabilisés en 2018 auprès du ministère de l’Intérieur étaient au nombre de 8 262 effectifs. Ils appartiennent au corps de commandement de la police nationale.
 
Le décret N°2005-716 du 29 juin 2005 sert de référence pour la définition de leur statut. Si les hommes restent majoritaires, le nombre de femmes Officiers de police est en constante augmentation au sein de la Police Nationale.
 
Elles représentent environ 25 % des effectifs d’Officiers de police, 20 % des gradés et gardiens de la paix et 28 % des commissaires. Sur l'ensemble des effectifs de la Police Nationale, les femmes représentent 28,3 % des effectifs. (Source : interview donnée au journal Le Parisien – mars 2020).

 

La tenue et les équipements de l'Officier de Police

 

La tenue de l'Officier de Police

 
D'abord lieutenant, l'Officier de police a le même uniforme que le gardien de la paix, à l'exception des galons qui diffèrent et renseignent sur le grade du policier. Il porte une veste et un pantalon bleu marine, un polo bleu ciel et des chaussures montantes. Dans le cas d'une filature, l'Officier de police pourra travailler en civil.
 

L'équipement de l'Officier de Police

 
L'équipement se compose notamment d'une arme de service (Sig-Sauer SP2022), d'un pistolet à impulsions électriques et d'une paire de menottes. Pour certaines missions, il sera équipé d'un gilet pare-balles et pourra se munir d’un armement plus important (fusil d'assaut, grenades fumigènes, armes de précision, etc.).
 
Pour se déplacer, les policiers peuvent utiliser plusieurs véhicules qui appartiennent au parc de véhicules de la police nationale ; des voitures d'intervention estampillées « Police Nationale » ainsi que des voitures banalisées pour des missions de filature.
  La tenue et les équipements de l'Officier de Police

Qualités et compétences requises pour exercer comme Officier de Police

 

Les qualités essentielles de l'Officier de Police

 
  • Être patient ;
  • Avoir une bonne maîtrise de soi et savoir garder son sang-froid quelle que soit la situation ;
  • Avoir l'esprit d'équipe ;
  • Être capable de mener une équipe et savoir faire preuve d'autorité ;
  • Être réactif et capable de s'adapter à toutes les situations ;
  • Savoir gérer la pression ;
  • Avoir un bon esprit d'analyse ;
  • Être intègre ;
  • Faire preuve de courage ;
  • Savoir être à l'écoute des autres ;
  • Avoir une excellente forme physique ;
  • Avoir un bon équilibre psychologique.
 

Les compétences requises

 
  • Bonnes connaissances en droit pénal ;
  • Excellentes aptitudes physiques (vérifiées et confirmées lors des visites médicales obligatoires) ;
  • Très bon niveau de culture générale ;
  • Permis B obligatoire.

Comment devenir Officier de Police ?

 
Concours externe d'Officier de Police
 

Les conditions pour devenir Officier de Police

 
  • Être de nationalité française ;
  • Avoir entre 18 ans minimum et 35 ans maximum ;
  • Justifier d'un diplôme de niveau Bac + 3 (type licence ou équivalent) ;
  • Ne pas avoir de casier judiciaire ;
  • Avoir accompli les obligations militaires ;
  • Bonne condition physique et psychologique obligatoire ;
  • Être jugé apte au port et à l'usage d'une arme de service ;
  • Être titulaire d'un permis B.
 

Les épreuves du concours d’Officier de Police

 
L'examen se compose de 3 types d'épreuves, dont la réussite à chacune permet l’accès à la suivante : admissibilité, pré-admission et admission.
 
La réussite à l'ensemble du concours permet au candidat d'entrer en école de formation pour 18 mois.
 
Admissibilité :
 
  • Épreuve de culture générale (durée 4 h, coefficient 4) : dissertation sur un sujet portant sur un thème social, économique ou encore politique. Le sujet peut porter sur des thèmes relatifs à la France, mais aussi plus largement à l'international ;
  • Épreuve écrite sur un cas pratique à résoudre au moyen d'un dossier documentaire fourni. Le candidat doit analyser les documents puis structurer son rédactionnel durant le temps imparti (durée de l'épreuve 4 heures, coefficient 3) ;
  • Épreuve de questions à choix multiples (QCM) portant sur la culture générale. A la place des QCM, il est parfois possible d'avoir des questions à réponses courtes. Le candidat peut répondre à des questions portant sur les services de la Police Nationale et son organisation ou des questions relatives à l'actualité (durée de l'épreuve : 1 heure, coefficient 3) ;
  • Épreuve de droit administratif général et/ou sur les libertés publiques, sous forme de QCM ou réponses courtes (durée : 1 heure, coefficient 2) ;
  • Test écrit portant sur le droit ou sur la procédure pénale (durée 3 heures, coefficient 2).
 
Pré-admission :
 
S'il est reçu aux épreuves d'admissibilité, le candidat peut ensuite se présenter aux épreuves de pré-admission du concours d'Officier de police.
 
Cette étape concerne l'évaluation de la condition physique du candidat dont les tests bénéficient d’un coefficient 3.
 
À savoir : une note inférieure à 7/20 est éliminatoire.
 
L'épreuve de pré-admission comprend :
 
  • Un Parcours d'évaluation de l'Habileté Motrice (PHM) ;
  • Un Test d'évaluation de l'Endurance Cardio-Respiratoire (TECR).
 
Admission :
 
  • Tests psychotechniques écrits – durée 3 heures (cette épreuve permet d'évaluer le profil psychologique du candidat).
  • Épreuve orale sur la base d'un cas pratique à résoudre dans le cadre d'une mise en situation professionnelle. Le candidat doit préparer son entretien au moyen d'un dossier documentaire puis exposer oralement ce qu'il a préparé et répondre à un examinateur. Il dispose de 30 minutes de préparation et d'un examen oral de 30 minutes (coefficient 4).
  • Épreuve orale face à un jury sur la base de sujets d'ordre général et/ou d'actualité. Le jury évalue les qualités de réflexion du candidat ainsi que sa motivation à devenir Officier de police. (35 minutes de préparation + 35 minutes d'entretien, coefficient 5).
  • Test obligatoire en langue étrangère à l'oral. La langue retenue est celle que le candidat a indiquée lui-même sur son dossier d'inscription au concours (durée 15 minutes, coefficient 3).
 
À l'issue des 3 sessions d'épreuves du concours d'officier de police, la visite médicale est obligatoire. La réussite au concours débouche sur la formation en école de police.
 
Il est également possible d'entrer dans la Police Nationale en passant tout d'abord le concours de Gardien de la Paix (concours externe), puis dès que vous avez l'expérience professionnelle requise, vous pouvez vous présenter au concours d'Officier de Police (concours interne).
 

La formation

 
Si vous avez franchi avec succès toutes les étapes et réussi le concours d'Officier de police, vous serez ensuite formé à l'ENSP (École Nationale Supérieure de la Police) qui a la charge de la formation initiale et de la formation continue des commissaires et officiers. Antérieurement à 2013, la formation se faisait à l'ENSOP (École Nationale Supérieure des Officiers de Police) mais depuis le 1er janvier 2013, et par décret, c'est l'ENSP qui forme les officiers. Le site de formation est à Cannes-Ecluse (Seine-et-Marne) mais les stages peuvent se faire dans des services actifs répartis partout en France.
 
Il s'agit d'une formation de 18 mois qui comprend des cours théoriques et pratiques. La formation est rémunérée et un logement gratuit est fourni. Au 1er janvier 2019, les rémunérations des élèves-officiers étaient de 1 310 euros pour les 6 premiers mois de formation, puis passaient à 1 661 euros pour les 12 mois suivants.
 
L'élève stagiaire qui réussit sa formation est titularisé au grade de lieutenant de police. Le recrutement sera fonction des places vacantes et/ou des créations de postes.
 
Le lieu d'affectation où il exercera dépend beaucoup de son classement mais, il faut savoir qu'une fois à son poste, l'Officier de police y exerce obligatoirement pour une durée de 2 ans avant d'avoir la possibilité de demander sa mutation. De plus, tout Officier de police, s'engage à rester au service de l'État pour une durée de 5 ans après sa formation.
 
À savoir : l'ENSOP propose aussi des classes prépa. La sélection des candidats se fait sur dossier sur des critères sociaux, géographiques et économiques, ceci afin de cadrer avec la politique d'égalité des chances observée au sein de la Police Nationale.
 

La préparation avant le concours d'Officier de Police

 
Le concours d'Officier de police est difficile et les conditions d'un concours (épreuves chronométrées) renforcent cette difficulté. Par conséquent, il est important de bien se préparer, tant pour les épreuves théoriques que pour les épreuves de sport qui peuvent être éliminatoires si vous obtenez un score inférieur à 7/20.
 
Si vous remplissez toutes les conditions, vous pouvez vous présenter au concours, que vous soyez issu de la formation initiale (jeune étudiant) ou de la formation continue (reconversion professionnelle du salarié ou changement de métier d'un demandeur d'emploi).
 
L'ENSP (École Nationale Supérieure de Police) permet de se préparer via les CPI pour certains types de publics. D'autres écoles proposent aussi des classes préparatoires pour se former et s'entraîner aux concours de la Police Nationale.
 
Vous pouvez aussi choisir de préparer en premier lieu le concours de Gardien de la Paix via un centre de formation à distance comme EFM Fonction Publique, afin de se préparer à son rythme. Le suivi pédagogique et personnalisé de chaque élève, permet d'assurer la réussite aux concours de la fonction publique, notamment ceux de la Police Nationale, et de passer ensuite le concours d’Officier de police en interne.
 
Ces centres de formation proposent également du coaching sportif, car il est très important de ne pas oublier la préparation sportive avant le concours !
 

Salaire, statut et évolution de carrière d'un Officier de Police

 

Où exerce l'Officier de Police ?

 
Tantôt sur le terrain, tantôt dans un commissariat, l'Officier de police peut changer d'environnement de travail selon les missions qui lui sont confiées. Il peut également travailler en uniforme ou en civil selon le type d'enquête à mener.
 
Affecté à un service, à la tête d'une équipe, il peut travailler dans de nombreux services de la Police Nationale, notamment :
  
L'Officier de police peut aussi travailler dans des services plus spécifiques de la Police Nationale comme le DRCPN (Direction des Ressources et des Compétences de la PN), le SAELMI (Service de l'Achat, de l'Equipement et de la Logistique du Ministère de l'Intérieur) ou encore à la Direction du Recrutement et de la Formation de la Police Nationale (DCRFPN).
 

Salaire et statut

 
L'Officier de police appartient à la filière police-sécurité et est fonctionnaire de la catégorie A (fonction publique d'État).
 
Les rémunérations relevées en janvier 2021 sur l'Ile-de-France montrent qu'en début de carrière et avec le statut de capitaine, sa rémunération est de 2 433 euros nets. L'Officier de Police qui décide de faire carrière pourra atteindre une rémunération de 4 473 euros nets mensuels en fin de carrière avec un statut de commandant divisionnaire.
 

Évolution de carrière

 
L'Officier de police peut monter en grade au fil de ses années d'expérience et passer du statut de capitaine à celui de commandant de police. Il lui est également possible de tenter le concours interne pour devenir commissaire de police dès lors qu'il peut justifier de 4 années de service ou plus au grade d'Officier. Mais il peut aussi se présenter au concours d'ingénieur de police technique et scientifique s'il remplit les conditions obligatoires stipulées pour l'inscription à ce concours.
 
La Police Nationale lance régulièrement des appels aux personnes motivées et qui ont la vocation pour le métier. En effet, entrer dans les rangs de la Police Nationale, c'est assurer un emploi durable et bénéficier de formations régulières. Les perspectives d'évolution sont nombreuses, du fait de l'offre de métiers au sein de la PN. En passant le concours d'Officier de Police, vous pourrez monter en grade et faire carrière dans le métier, tout en faisant évoluer votre rémunération. L'engagement pour la sécurité des personnes et des biens permet d'exercer un métier enrichissant et très valorisant, mais aussi de pouvoir évoluer dans différents services de la Police Nationale.
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur les préparations aux concours de la police française.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.