Devenir CRS dans la Police Nationale

82 votes : 4.4
Exercer un métier passionnant pour servir votre pays est votre motivation ? Vous aimez bouger et préférez travailler en extérieur, au contact de la population, plutôt que dans un bureau ? Le métier de CRS dans la Police Nationale est fait pour vous. Il permet, à toute personne qui a la vocation pour ce métier d'exercer de nombreuses missions dans plusieurs filières : maintien de l'ordre, filière autoroutière, missions en montagne ou en mer, protection des personnes et des biens… Ce métier nécessite beaucoup de mobilité, une grande force de caractère et une excellente condition physique, mais il offre de nombreuses perspectives d'évolution de carrière.

Qu'est-ce qu'un CRS ?

 
Un Policier ou une Policière qui intègre une unité CRS ou Compagnie Républicaine de Sécurité est un fonctionnaire de police appartenant à la Police Nationale Française qui est la première force de sécurité sur le territoire. Le CRS est avant tout quelqu'un de mobile, capable d'intervenir rapidement avec sa brigade sur différentes missions : maintien de l'ordre, missions de sécurité routière, soutien à la police aux frontières, mais aussi interventions de secours s'il est CRS en montagne ou CRS en mer.
 
Le CRS peut également travailler sur des missions d'escorte de personnalités.
 
Ce métier qui peut parfois s'avérer éprouvant notamment lorsqu'il faut faire régner l'ordre et lutter contre la délinquance est cependant une profession qui permet d'exercer dans de nombreux domaines et qui offre des perspectives d'évolution intéressantes.
 
Pour devenir CRS dans la Police Nationale, il faut avoir une excellente forme physique et une très bonne acuité visuelle. Un équilibre psychologique et une bonne maîtrise du stress sont également indispensables pour ces hommes et ces femmes de terrain.
 
Si vous avez la taille minimum requise, vous pouvez devenir CRS soit dans la continuité de votre formation initiale, soit avec la formation continue si vous êtes salarié ou demandeur d'emploi et si vous avez un projet de reconversion professionnelle. Avec un niveau Bac, vous devrez préparer le concours de Gardien de la Paix pour intégrer les rangs de la Police Nationale. Puis, vous pourrez vous spécialiser dans le métier de CRS et intégrer une des 60 unités présentes sur le territoire.
 
Ces unités policières mobiles qui sont au cœur de l'action, dépendent de la Direction Centrale des CRS (DCCRS), elle-même rattachée au Ministère de l'Intérieur ainsi que sous la hiérarchie du Directeur Général de la PN (Police Nationale). Elles opèrent sur différentes missions, même si on se les représente souvent au cœur des manifestations : leurs interventions sont bien plus vastes et s'orientent vers le service de la nation, comme l'évoque leur devise : « Servir ».

Les qualités et compétences requises pour devenir CRS

 
Pour devenir CRS dans la Police Nationale, vous devez avoir une forte motivation pour le métier et l'on vous demandera d'avoir certaines qualités essentielles indispensables pour exercer ce métier. Elles seront complétées par des compétences professionnelles acquises durant la formation.
 

Qualités requises pour devenir CRS Police : 

  • Avoir une forte motivation pour le métier de Policier ;
  • Etre capable de respecter les ordres et la hiérarchie ;
  • Avoir un esprit d'équipe et de camaraderie très développé ;
  • Etre courageux ;
  • Savoir garder son sang-froid dans des situations extrêmes ;
  • Etre fiable ;
  • Etre réactif ;
  • Avoir une bonne condition physique ;
  • Avoir de l'endurance et être sportif ;
  • Avoir une très bonne vue ;
  • Avoir le goût des challenges ;
  • Savoir faire preuve d'autorité ;
  • Savoir se rendre disponible ;
  • Etre mobile et savoir s'adapter ;
  • Avoir une bonne capacité d'analyse ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Etre attentif à toutes les situations ;
  • Loyauté et discrétion ;
  • Avoir la taille requise (soit 1,68 m et plus pour les hommes et 1,60 m et plus pour les femmes) ;

Compétences requises pour devenir CRS 

Pour être titularisé dans une équipe CRS, le candidat doit avoir validé le permis de conduire.
 
Il doit également avoir de solides connaissances des codes et règlements de la Police Nationale.
 
Ce fonctionnaire doit être capable d'identifier rapidement les dangers, et dans le cas d'une émeute, de se protéger et protéger ses collègues. Le plus compliqué réside certainement dans le juste milieu entre défense du territoire et sauvegarde de la sécurité de la population et un minimum de violence envers ces populations. L'intervention du CRS est souvent controversée mais il doit pourtant contenir des foules dont certains éléments sont souvent déchainés et veiller à la sécurité de ses collègues autant qu'à la sienne.
 
Cependant, le métier de CRS ne se limite pas au maintien de l'ordre lors des manifestations d'ampleur et heureusement. Ce policier pourra travailler sur des missions très variées comme des lieux très différents (axes routiers, secteur maritime, montagne…).
 
Selon la filière où il travaille, le CRS pourra avoir besoin de formation spécifique. Il est notamment formé à la mise en œuvre des premiers secours sur des personnes accidentées (CRS sur les axes routiers ou CRS en montagne).
 

Horaires de travail 

La flexibilité dans l'emploi du temps et la disponibilité sont essentielles pour travailler dans la Police Nationale. C'est également le cas pour exercer le métier de CRS car il devra parfois travailler les weekends et jours fériés et pourra être sollicité de jour comme de nuit. Pour assurer des permanences 24h/24, il pourra effectuer des astreintes de nuit par roulement avec ses collègues. Ceci peut représenter une contrainte pour la vie familiale et le CRS doit savoir qu'il s'agit d'un métier où les agents sont mobilisables à n'importe quel moment.
 
Partie prenante de son équipe, lorsque les déplacements sont éloignés, le CRS est logé avec ses collègues pour les besoins des missions : il est donc nécessaire d'avoir un bon esprit de camaraderie.

Les missions principales du CRS

 
Ces missions tournent autour de 2 grands domaines d'activité et des spécialités :
 
  • Intégrer une filière de maintien de l'ordre public ;
  • Travailler dans la filière autoroutière.
  • Spécialités : CRS en montagne, CRS en mer, CRS près de la PAF…

Maintien de l'ordre public 

  • Les CRS interviennent au pied levé pour assurer la sécurité des lieux publics notamment lorsqu'il est prévu une manifestation, un défilé ou d'autres types de rassemblements sur la voie publique. Il intervient principalement dans les grandes villes et travaille pour assurer l'ordre public en luttant contre la délinquance (pillages, vols, trafics, etc.).
  • Ils sont là pour assurer le bon déroulement d'une manifestation et éviter les débordements comme cela peut arriver avec l'arrivée de casseurs notamment.
  • Ils ont également en charge d'assurer la sécurité des lieux publics et des lieux de cultes, notamment en période de risques d'attentats. Ils doivent aussi participer à la mise en sécurité de certains lieux « sensibles » comme les ambassades.
  • Ils sont amenés à escorter des personnes pour assurer leur sécurité.
  • Ils font des patrouilles à la demande de leur hiérarchie.
  • Ils sont aussi appelés en renfort auprès d'autres collègues de la Police Nationale en cas de missions particulières.
  • Le maintien de l'ordre est assuré partout sur le territoire : en ville, dans les campagnes, mais aussi en montagne (CRS de haute montagne) et en mer (CRS en mer). Les missions en haute montagne ou en mer, nécessitent souvent des formations complémentaires pour une meilleure maîtrise de l'environnement et de ses contraintes techniques.

CRS en filière autoroutière 

Les unités de CRS de la filière autoroutière font un travail de prévention, d'éducation et de répression. On peut les trouver sur les périphériques des grandes villes ou les rocades mais aussi sur le réseau autoroutier.
 
D'autres axes, frontaliers cette fois, font appel aux CRS. Ils sont alors amenés à exercer des missions de la Police Aux Frontières (PAF) telles que : contrôle des marchandises et des personnes, surveillance liée à la recherche de personnes dangereuses et présumées terroristes, lutte contre l'immigration clandestine, contrôle d'identités et parfois interrogatoires.
 
Les missions des CRS sont nombreuses et dépendent des unités d'affectation. On pourra en effet retrouver des CRS au service de personnalités pour lesquelles ils assurent une protection rapprochée lors de déplacements. Ils assurent aussi la sécurité des bâtiments officiels de la République Française (exemple : Palais de l'Elysée, ambassades, etc.).
 
Si le métier offre de nombreuses opportunités de missions, il est souvent exercé à l'intérieur d'une brigade où chaque CRS a la responsabilité de ses collègues et où chacun assure la protection des autres.

CRS : quels effectifs ?

 
Les CRS dépendent de la DCCRS (Direction Centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité), elle-même rattachée à la Police Nationale française, première force de sécurité en France.
 
On recense environ 14 000 fonctionnaires policiers dans la DCCRS. Ce sont majoritairement des hommes car le métier est très physique et éprouvant. Cependant, les CRS ont recensé 357 femmes dans leurs rangs en 2018 (soit un taux de 3,23 % de l'ensemble des effectifs CRS).
 
Le métier reste ouvert aux femmes. Elles doivent mesurer 1,60 m minimum et avoir une excellente condition physique et une bonne vision.
 
Il n'existe pas de discrimination de salaire dans la Police Nationale puisque les rémunérations sont calculées au moyen d'une grille indiciaire. A grade équivalent, hommes et femmes perçoivent les mêmes revenus.

Tenue et équipements du CRS

 

Tenue du CRS Police 

Comme tous les agents de la Police National, le CRS porte un uniforme réglementaire. Cette tenue est adaptée aux missions.
 Elle se compose d'un pantalon bleu foncé et d'une veste portant le sigle des CRS. Pour les interventions, les CRS sont munis de casques de protection et visières. Ils portent le gilet pare-balles et des protections sur les bras et les jambes.
 

Equipement du CRS Police 

Dans la plupart des manifestations, le CRS doit porter un bouclier pour se protéger des projectiles lors de sa progression avec sa brigade. Il doit parfois porter un masque pour pouvoir respirer malgré les gaz lacrymogènes.
Outre le bouclier anti-émeute, chaque CRS doit avoir un bâton télescopique de défense, une grenade lacrymogène et une arme de défense et/ou un fusil d'assaut.
D'autres équipements sont fournis, comme les véhicules pour se déplacer sur le lieu des missions et des cars de police.
Cependant, lorsque le CRS travaille en mer ou en montagne, il doit avoir l'équipement correspondant à ses types de missions.

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir CRS

 

Conditions pour devenir CRS

 
J'ai les qualités requises et la vocation pour devenir CRS. Comment devenir CRS ?
 
Il faut tout d'abord avoir la taille minimum requise (rappel : 1,68 m minimum pour les hommes et 1,60 m pour les femmes), être de nationalité française et avoir un casier judiciaire vierge.
 
Vous devez également avoir une excellente condition physique et une bonne acuité visuelle.
 
En premier lieu, vous devrez passer le concours de Gardien de la Paix pour intégrer la Police Nationale si vous avez le Bac.
 
Le métier de CRS est accessible aux Gardiens de la Paix mais aussi aux Lieutenants et officiers de Police (Licence).
 
Si, par exemple, vous avez été titularisé Gardien de la Paix et avez une bonne connaissance du métier de Policier, vous pouvez postuler directement à la direction centrale de la PN de Paris pour demander à intégrer l'une des unités de CRS. Vous pouvez également exercer le métier en province en postulant aux directions zonales (exemples : Metz, Lyon ou Marseille).
 

Bien se préparer au concours de Gardien de la Paix

 
S'il existe plusieurs possibilités pour entrer dans l'unité des CRS, si vous avez votre Bac, le mieux est de préparer le concours externe de Gardien de la Paix.
 
Une bonne préparation ne va pas sans un travail personnel en amont. Pour vous y aider, il existe des écoles type Prépas spécialisées dans la préparation aux concours de la fonction publique et des centres de formation à distance qui préparent les candidats de tous horizons.
 
Ceux qui sont étudiants, issus de la formation initiale, peuvent se préparer de chez eux avec ces centres de formation, mais c'est également le cas des adultes salariés ou demandeurs d'emploi qui souhaitent opérer une reconversion professionnelle pour intégrer la Police Nationale. L'enseignement à distance permet à tous de se présenter au concours en étant suffisamment préparé pour les épreuves écrites et orales. Le concours offre peu de places aux candidats et ceux qui sont les mieux préparés réussissent plus sûrement que les autres.
 
Si vous faites partie des candidats reçus, vous serez Gardien de la Paix stagiaire pendant une année. Cette année rémunérée sert à vous former au métier au sein même d'une brigade de Police Nationale. Normalement, vous êtes titularisé au bout de votre année de stage et devenez officiellement Gardien de la Paix.
 
Vous n'avez pas le Bac mais vous souhaitez devenir CRS dans la Police Nationale ? Vous pouvez intégrer la Police avec un niveau BEP ou CAP en étant Adjoint De Sécurité (ADS). Vous pourrez ensuite préparer le concours interne de Gardien de la Paix comme les autres candidats.
 

Formation pour devenir CRS

 
Si vous avez préparé votre concours externe de Gardien de la Paix avec soin, vous pourrez être intégré dans une brigade de la Police Nationale.
 
Ceux qui sont reçus dans les premiers au concours ont plus de chance de pouvoir choisir leur future affectation.
 
L'apprentissage du métier se fait en 12 mois, par une formation à l'Ecole Supérieure de la Police Nationale. Ces 12 mois incluront une période spécifique de 3 semaines dédiées plus spécifiquement à la formation du CRS.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le CRS ?

 

Où exerce le CRS ? 

Les axes d'intervention pour exercer le métier de CRS offrent beaucoup de choix. Le CRS Police peut travailler dans l'une des 60 compagnies de service général de maintien de l'ordre. Il peut aussi travailler dans la section des CRS de montagne (à Chamonix, Albertville ou Grenoble).
 
Il pourra également intégrer le SPHP (Service de Protection des Hautes Personnalités).
 
Le CRS peut travailler dans une compagnie autoroutière ou être rattaché à une unité motocycliste.
 
Enfin, avec une formation spécifique au métier, le CRS peut rejoindre la section musique de la Police Nationale.
 

Statut et rémunération du CRS 

Le Policier de Compagnie Républicaine de Sécurité ou CRS est un fonctionnaire d'Etat de la filière police sécurité. Avec un grade de Gardien de la Paix, il est fonctionnaire de catégorie B, mais s'il est Lieutenant de Police, il est fonctionnaire de catégorie A.
 
Sa rémunération en début de carrière est de 1 800 euros nets mensuels. Il pourra gagner environ 2 450 euros nets mensuels en fin de carrière. Le salaire est évolutif en fonction de l'ancienneté mais aussi des grades acquis au long d'une carrière. De plus, il faut savoir que des primes et des indemnités reçues par les CRS peuvent augmenter significativement le salaire de l'agent. Ainsi, il n'est pas rare que le salaire de base soit augmenté de 700 à 800 euros avec ces systèmes de primes.
 

Perspectives d'évolution de carrière pour le CRS 

Les CRS peuvent évoluer dans le métier soit en passant des concours internes, soit en étant promus. Ils ont la possibilité de monter en grade avec l'ancienneté professionnelle.
 
A chaque changement de grade, la rémunération est revue à la hausse au moyen d'une grille indiciaire adaptée à tous les fonctionnaires de Police (aucune discrimination de salaire au sein de la profession).
 
S'il débute par exemple avec un grade de Lieutenant de Police, le CRS peut ensuite passer Capitaine et par la suite, Commandant. En évoluant dans le métier, il acquiert plus de responsabilités et pourra être amené à superviser une unité.
 
Mais, comme tous les autres métiers de la Police Nationale, le CRS pourra toujours, en cours de carrière, décider de changer de métier tout en restant Policier. Il pourra en effet, par voie de concours interne, changer d'orientation et se former par exemple au métier de Policier secouriste en montagne, Policier maître-chien, Policier en unité nautique, Policier en unité d'élite (GIPN), etc.
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la police nationale.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.