Devenir Policier en Brigade Anti-Criminalité (Policier de la BAC)

57 votes : 4.4
Vous avez un goût prononcé pour la justice et le respect des lois et vous avez une bonne forme physique ? Vous aimez le travail d'équipe et sur le terrain ? Pourquoi ne pas tenter de devenir Policier ou Policière en Brigade Anti-Criminalité. Cette profession de la Police Nationale représente un métier passionnant et s'avère indispensable pour faire régner la tranquillité dans les quartiers et sur l'ensemble du territoire.

Présentation de la Brigade Anti-Criminalité (BAC)

 
La Brigade Anti-Criminalité (BAC) de la Police Nationale française est une unité spécialisée dans le maintien de l'ordre. Elle vise principalement à lutter contre la petite et moyenne délinquance sur tout le territoire national.
On recense 300 brigades anti-criminalité et plus de 5 000 agents qui sont tous au minimum Gardiens de la Paix mais peuvent avoir aussi des grades supérieurs.
 
On distingue :
  • Les Brigades anti-criminalité locales,
  • Les Brigades anti-criminalité départementales.
 
Les BAC locales travaillent dans les CSP (Circonscriptions de Sécurité Publique) et leur champ d'action se déroule surtout sur des communes ou, pour la BAC parisienne, sur un arrondissement. Les patrouilles des BAC locales se font en civil.
Les BAC départementales travaillent dans les DDSP (Directions Départementales de Sécurité Publique) ou dans les DSPAP (Directions de la Sécurité de Proximité de l'Agglomération Parisienne). Les Policiers d'une BAC départementale sont missionnés sur un département entier et patrouillent en uniforme.
Les BAC départementales sont situées à : 
  • Agen,
  • Alençon,
  • Beauvais
  • Bobigny
  • Bordeaux,
  • Carcassonne,
  • Cergy,
  • Créteil,
  • Evreux,
  • Evry,
  • Grenoble
  • Lille,
  • Lyon,
  • Marseille,
  • Meaux,
  • Nancy,
  • Nanterre,
  • Paris,
  • Randan,
  • Rennes,
  • Saint-Etienne,
  • Strasbourg,
  • Toulouse,
  • Vaux-le-Pénil,
  • Viroflay.
 
Quelques dates historiques de la BAC
 
  • 1971 : création par Pierre Bolotte des BAC départementales à Paris et en Seine-Saint-Denis. Progressivement, les BSN (Brigades de Sécurité de Nuit) sont remplacées par des BAC locales.
  • 1993 : création de la brigade anti-criminalité de nuit de Paris (BAC 75N). Plus de 200 Policiers assurent la sécurité entre 22h30 et 6h30 du matin.
  • 1994 : élargissement de création de BAC de nuit à l'ensemble de la France ;
  • 1996 : création des premières BAC de jour par Charles Pasqua ;
  • 2003 : les Policiers de la BAC deviennent présents dans toutes les zones sensibles urbaines en remplacement de la police de proximité elle-même supprimée.
  • 2015 : date charnière pour la BAC avec l'instauration par Bernard Cazeneuve, du plan BAC-PSIG 2016 qui élabore les grandes lignes de la sélection et de la formation (initiale et continue) des agents. Ce plan aborde de nouvelles méthodes pour répondre à certaines formes de violence (criminalité, terrorisme) et prévoit par ailleurs l'augmentation budgétaire attribuée aux moyens matériels (véhicules, équipement et armes).
  • 2016 : le plan d'urgence mis en place après une série d'attentats terroristes sur le territoire, prévoit l'intervention des brigades anti-criminalité. L'objectif est de mener des interventions d'urgence en étant sur les scènes d'attaques en moins de 20 mn. C'est en juin de la même année que l'écusson s'uniformise en étant le même pour toutes les BAC. L'arc et les flèches rappellent les précisions d'intervention de ce corps d'appartenance et la rose des vents blanche et bleue symbolise les différentes formes de délinquances auxquelles sera confronté le Policier de la BAC dans l'exercice de ses fonctions.
 
Réactivité, esprit d'équipe, courage, sang-froid sont autant de qualités que doivent avoir les « baqueux » (terme utilisé entre agents de la BAC pour se désigner mutuellement).

Qu'est-ce qu'un Policier à la BAC ?

 
Avant tout, un homme (ou une femme) intègre et courageux, le Policier à la BAC doit servir la justice de son pays. Son principal objectif est tourné vers le maintien et de l'ordre et, à ce titre, il exerce plusieurs missions lui permettant d'assurer la sécurité des personnes et des biens.
 
Souvent en patrouille, il peut faire des planques en voiture banalisée aux abords des quartiers sensibles et des HLM où le trafic de stupéfiants est monnaie courante.
 
Il fait souvent des contrôles d'identité et des fouilles au corps sur des personnes suspectées mais pour les flagrants délits, le travail en amont aboutit d'abord à une analyse des données afin de confondre de façon la plus stratégique possible les trafiquants.
 
Le travail du Policier à la BAC est aussi la protection des personnes et des lieux publics. Il interviendra souvent avec d'autres brigades de la Police Nationale lorsque des situations de haute tension sont susceptibles de dégénérer (exemple : manifestations, risques d'émeutes, neutralisation d'une personne armée retranchée, etc.).
 
Le métier n'est certes pas de tout repos et s'adresse plutôt à des personnes ayant une excellente condition physique et un bon équilibre psychologique. Il s'agit cependant d'un métier où l'on peut évoluer et faire carrière tout en se sentant utile et indispensable à son pays.
 
Pour travailler à la BAC, le Policier titularisé devra justifier de 2 ans d'ancienneté et réussir les épreuves de sélection avant d'entamer une formation spécialisée.
 
Pour devenir Policier à la BAC, il faut tout d'abord avoir réussi le concours de Gardien de la Paix puis avoir l'ancienneté requise.
 
La préparation du concours est essentielle, que vous soyez en formation initiale ou bien que vous souhaitiez devenir Policier grâce à une reconversion professionnelle.
 
Ce métier requiert de la disponibilité et un excellent esprit d'équipe.

Les qualités essentielles et compétences requises pour devenir Policier à la Brigade Anti-Criminalité

 
Pour exercer ses missions au quotidien, il sera demandé au Policier ou à la Policière de la Brigade Anti-Criminalité d'avoir certaines qualités essentielles pour le métier. Quant aux compétences requises pour le métier, la plupart des compétences spécifiques au métier seront acquises pendant la formation.
 

Qualités requises pour devenir Policier à la BAC 

  • Etre courageux et savoir faire preuve de sang-froid,
  • Avoir une vraie vocation pour le métier,
  • Etre très réactif,
  • Avoir l'esprit d'équipe,
  • Etre flexible sur les horaires,
  • Obéir aux ordres et avoir le respect de la hiérarchie,
  • Avoir une excellente condition physique,
  • Etre rigoureux et organisé,
  • Avoir un bon esprit d'analyse,
  • Etre doté d'un grand sens de l'observation (indispensable pour les missions de patrouilles),
  • Avoir le sens de la diplomatie,
  • Etre ouvert au dialogue et pouvoir faire passer le message avec des populations à risque,
  • Grande capacité d'écoute,
  • Discrétion et respect du secret professionnel.
 

Compétences requises pour devenir Policier à la Brigade Anti-Criminalité 

  • Compétences techniques propres au métier : maniement des armes (pistolet, fusil d'assaut, etc.), technique de fouille d'une personne, apprentissage de l'interpellation et des procédures de contrôle d'identité ;
  • Règles et Code de déontologie de la Police Nationale,
  • Habilitation pour la conduite spécialisée de certains types de véhicules.
 

Horaires de travail

Le Policier à la BAC doit être flexible car c'est un métier qui demande à la fois de la disponibilité et de la flexibilité. Il est entrainé à pouvoir intervenir sur le lieu d'un attentat en moins de 20 minutes. De plus, il sera amené à travailler de jour comme de nuit, les weekends et jours fériés.
 

Les missions principales du Policier de la BAC

 
Le Policier de la Brigade Anti-Criminalité a pour mission essentielle le maintien de l'ordre. Il participe aussi à des interventions opérationnelles avec des brigades judiciaires spécialisées.
 
Ses missions sont nombreuses et indispensables à la sécurité :
 
  • Il est formé pour protéger les citoyens et sécuriser les biens ;
  • Il assure la protection des personnalités telles que les hommes politiques ;
  • Le Policier de la BAC peut aussi être chargé d'assurer la sécurité de lieux publics ;
  • Il doit lutter avec son équipement contre les violences urbaines, notamment lors de manifestations et d'émeutes urbaines ;
  • Pour prévenir les débordements et les vols notamment, il est souvent amené à faire des contrôles d'identité sur le terrain et des fouilles au corps ;
  • Ses interventions ont également pour but de surveiller des personnes qui sont suspectées de préparer un acte terroriste et d'empêcher tout passage à l'acte ;
  • La lutte contre la petite et moyenne délinquance l'amène à intervenir lors de délits tels que les agressions, les vols, les trafics de stupéfiants, le proxénétisme, etc.
  • Il participe à tous les services liés à l'ordre public ;
  • Il travaille aussi avec des officiers ministériels (exemple : huissiers de justice, avocats, commissaires-priseurs, notaires, etc.) et les assistent pour des missions administratives ;
  • Il travaille sur la recherche de renseignements pour surveiller les délinquants ;
  • Etc.
Son métier l'amène souvent à travailler dans les quartiers sensibles et aux abords des HLM. Il exerce souvent des filatures et des planques consécutives à des enquêtes menées en amont. L'objectif est de prendre les malfaiteurs en flagrant délit pour pouvoir les traduire ensuite en justice. C'est pourquoi, travailler en civil et en véhicule banalisé est souvent nécessaire pour mener une enquête discrète.
 
Certains grands évènements mobilisent souvent plusieurs corps de la police nationale. La BAC pourra ainsi être appelée sur le terrain des manifestations et émeutes autant que pour sécuriser un événement sportif ou culturel majeur (exemple : match de foot, défilé national, etc.).
 
Travailler à la BAC, c'est être souvent sur le terrain, mais il faut savoir qu'une partie de l'équipe est souvent amenée à analyser les renseignements collectés lors des patrouilles et des enquêtes pour déterminer la meilleure action à mener pour la mise en œuvre d'un flagrant délit. Les méthodes d'intervention sont donc scrupuleusement élaborées avant d'être mise en place.

Policiers et Policières à la BAC : quels effectifs ?

 
Avec 300 Brigades Anti-Criminalité réparties sur tout le territoire national, les effectifs sont nombreux pour veiller à la sécurité et lutter contre la criminalité. L'ensemble des brigades (nationales et départementales) regroupent 5 200 agents de Police. Ce quota est encore accru si l'on comptabilisait les unités centralisées à Paris.
 
Si la majorité des effectifs est constituée de Policiers, il y a de plus en plus de Policières dans les rangs de la BAC. Notons que les femmes sont recrutées et rémunérées comme leurs homologues masculins et qu'il n'y a pas de discrimination salariale puisque les rémunérations sont calculées d'après la grille indiciaire de la Police Nationale qui tient compte de grades et échelons et de l'ancienneté.

Tenue et équipements du Policier à la Brigade Anti-Criminalité

 

Tenue du Policier ou de la Policière de la Brigade Anti-Criminalité

 
Si le Policier de la BAC a un uniforme semblable à ses collègues de la Police Nationale, il intervient le plus souvent en civil.
 
L'uniforme est constitué d'un pantalon bleu marine, d'un blouson ou d'une veste bleu marine, d'un polo bleu ciel, d'une casquette et de chaussures tout-terrain type rangers. Le sigle de la BAC les distingue des autres agents de Police lorsqu'ils viennent en renfort lors d'intervention.
 
Lors de missions de surveillance dans les quartiers sensibles, il est très fréquent de trouver ces hommes et ces femmes habillés en civil. Ils n'auront alors qu'un brassard de la police et devront avoir leur carte professionnelle systématiquement sur eux, afin de pouvoir la présenter en cas d'intervention.
 
En cas de missions risquées, ils portent un gilet pare-balles même s'ils sont habillés en civil.
 

Equipement du Policier à la BAC

 

Armes, équipements et protections

 
Les Policiers et Policières de la BAC ont tous des armes dont ils ont appris à maîtriser l'utilisation (aspect technique, entretien du matériel, Code de Déontologie) durant leur formation.
 
Ces armes sont des armes portées pour toutes les missions : pistolet semi-automatique calibre 9 mm, Tonfa ou Bâton Télescopique de Défense (BTD), menottes, Taser, grenade de dés-encerclement.
 
Pour des missions de maintien de l'ordre, d'autres équipements sont attribués : casques pare-balles blindés, gilets pare-balles lourds, bombes lacrymogènes, boucliers anti-émeutes.
 
Toutes les brigades sont pourvues d'armes plus lourdes pour des missions plus dangereuses. Ce sont notamment les fusils à pompe calibre 12, les pistolets mitrailleurs et les fusils d'assaut HK G36.
 

Véhicules

 
Comme pour les uniformes, souvent remplacés par la tenue civile pour la discrétion des missions, les Policiers de la BAC circulent souvent en voitures banalisées.
 
Ces véhicules sont de plusieurs marques et motorisation. On trouvera notamment :
 
  • Des véhicules Renault (Clio DCI, Laguna, Espace, Mégane)
  • Des véhicules Peugeot (308, 407, 508, 607)
  • Des véhicules Citroën (C4 et C5)
  • Des véhicules Ford (Focus, Mondeo)
  • Des véhicules Skoda
  • Des véhicules Volkswagen
Les agents qui sont amenés à conduire des véhicules de motorisation égale ou supérieure à 150 CV, doivent obtenir une habilitation pour ce type de « conduite spécialisée » par une formation dispensée par la Police Nationale qui peut se faire juste après la formation à la BAC.
 
Les agents de la BAC de Paris peuvent également se déplacer à moto (Yamaha) pour simplifier certains déplacements et agir plus rapidement.

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Policier de la BAC

 

Conditions pour devenir Policier à la Brigade Anti-Criminalité

 
Je me sens fait pour le métier de Policier à la BAC. Comment dois-je faire pour le recrutement ?
 
Il est demandé au Policier déjà en fonction et titularisé d'avoir 2 ans d'ancienneté pour demander son intégration à la BAC, après formation spécifique.
 
Si vous n'êtes pas encore dans la Police Nationale, vous pourrez préparer le concours de Gardien de la Paix si vous avez le niveau Bac ou celui d'Officier de Police si vous avez le niveau Bac + 3.
 
Il s'agit dans les deux cas d'un concours externe qu'il est possible de présenter dans le cadre d'une formation initiale ou d'une formation continue. Il est donc possible, si vous êtes salarié du privé et que vous ayez un projet de reconversion professionnelle de vous préparer à l'un de ces concours si vous remplissez les critères demandés.
 
Pour préparer le concours de Gardien de la Paix, vous devrez : 
  • Etre de nationalité française,
  • Etre de bonne moralité et avoir un casier judiciaire vierge ;
  • Etre dégagé des obligations militaires,
  • Etre âgé de 18 à 35 ans ;
  • Avoir une excellente condition physique.
Il faut savoir qu'un candidat qui n'aurait pas le Bac a également toutes ses chances puisqu'il peut intégrer la Police Nationale en tant qu'Adjoint De Sécurité (ADS) puis passer le concours interne pour devenir Gardien de la Paix.
 
Quel que soit votre cas, une bonne préparation est essentielle pour assurer la réussite au concours de Gardien de la Paix (grade minimum pour se présenter ensuite à la sélection des Policiers de la BAC).
 
Nous vous conseillons de vous préparer au concours de façon rigoureuse en vous faisant aider par une école type Prépa pour les concours de la fonction publique en présentiel. Si vous travaillez et souhaitez vous former à votre rythme depuis chez vous, de nombreuses écoles de formation à distance proposent des programmes complets et très pédagogiques pour se préparer au concours de Gardien de la Paix. C'est une solution intéressante, notamment pour les adultes (salariés ou demandeurs d'emploi) qui ont un projet de reconversion professionnelle.
 
Si vous arrivez dans les meilleurs et que vous avez la chance d'intégrer la Police Nationale, vous devez exercer le métier de Gardien de la Paix pendant 2 ans une fois titularisé avant de vous présenter à la sélection des Policiers de la BAC. Un tour des commissariats est effectué deux fois par an afin de rechercher les personnes susceptibles d'être intéressées pour entrer dans une brigade anti-criminalité.
 

Sélection des candidats

 
Les candidats qui souhaitent devenir Policier à la BAC doivent effectuer au préalable 6 épreuves qui permettent de tester leurs habiletés physiques et psychologiques, mais aussi leurs connaissances professionnelles. S'ils réussissent ces épreuves, ils seront alors admis en formation.
 
Ces épreuves sont constituées de : 
  • tests de personnalité et psychologique ;
  • tests de tirs,
  • tests PHM (Parcours d'Habileté Motrice) ;
  • exercices cardio pour tester l'endurance avec le TECR (Test d'Endurance Cardio-Respiratoire) ;
  • Connaissances et compétences professionnelles (tests de rédaction et QCM liés à la fonction de Policier) ;
  • Entretien avec un jury.

Formation des candidats

 
Il y a en fait 2 formations : tout d'abord une formation initiale de 30 heures, puis une formation continue, à raison de 2 heures / semaine.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Policier à la BAC ?

 

Où exerce le Policier à la BAC ?

 
Le Policier de la BAC exerce dans l'une des 300 Brigades Anti-Criminalité réparties sur le territoire. Il pourra travailler soit dans une BAC locale, soit dans une BAC départementale.
 
Son travail se fait essentiellement sur le terrain, au plus près des citoyens à défendre ou à surveiller et interpeller.
 

Statut et rémunération du Policier à la Brigade Anti-Criminalité

 
Le Policier à la BAC a un statut de fonctionnaire d'état, filière police sécurité.
 
Sa rémunération dépend de son grade.
 
Si vous accédez au métier avec le grade de Gardien de la Paix, vous pourrez gagner environ 2 092 euros nets par mois.
 
Le Policier à la BAC perçoit par ailleurs des primes et des indemnités.
 

Perspectives d'évolution de carrière pour le Policier à la Brigade Anti-Criminalité

 
Le Policier à la BAC exerce pour 3 ans. A l'issue de ces 3 premières années, il est évalué. Il passe un test de recyclage qui valide ou non son accès à une deuxième période de 3 ans.
 
Au total, il fait ainsi 3 périodes soit 9 ans mais il arrive souvent qu'un Policier à la BAC souhaite rester dans les rangs de la BAC et y faire carrière.
 
Chaque fois qu'un Policier change de grade via un concours interne, par l'ancienneté ou est promu au grade supérieur, il bénéficie d'une augmentation de salaire en conséquence.
 
S'il ne le souhaite pas, il pourra toujours accéder à l'un des nombreux métiers de la Police Nationale en faisant des formations spécialisées ou en passant des concours internes (exemple : Policier à la brigade des stupéfiants, Policier à la PAF, Policier en unité nautique, etc.).
 
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la police nationale.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.