Devenir Policier à la PAF Police aux frontières

81 votes : 4.3
Les mouvements migratoires qui s'accentuent et la vigilance imposée par les déplacements d'individus pas toujours recommandables nécessitent une surveillance rigoureuse des frontières, des ports et des aéroports ainsi que des accès ferroviaires. Ces missions et bien d'autres sont du ressort du Policier à la Police Aux Frontières (PAF). Si vous avez la vocation pour le métier de Policier et si vous aimez travailler dans un contexte international, vous pourrez, avec un bon niveau d'anglais intégrer ce métier passionnant.

Présentation de la direction centrale de la police aux frontières (DCPAF)

Le Policier travaillant à la Police Aux Frontières est rattaché à la DCPAF (Direction Centrale de la Police Aux Frontières) qui fut créée en 1999 et s'appelait autrefois Police de l'Air et des Frontières. Elle a subi quelques refontes principalement en 2003.
La DCPAF se divise en 2 échelons : 1 échelon central et 1 échelon territorial avec ses directions zonales.
Le pôle directorial de l'échelon central de la DCPAF est constitué par : 
  • L'état-major qui a pour mission le commandement, l'information, l'analyse des informations collectées, la mise en place d'actions opérationnelles au plan national, et des missions d'intervention judiciaires et administratives ;
  • La mission « nouvelles technologies » ;
  • Le secrétariat particulier ;
  • Le SNPF (Service Nationale de Police Ferroviaire) qui sécurise les réseaux ferrés sur toute la France, s'assure du respect des directives émises par le Ministère de l'Intérieur, assure le contrôle transfrontalier et transmanche et coordonne les actions avec les pays limitrophes (Espagne, Italie, Suisse, Allemagne, Belgique) pour lutter notamment contre l'immigration irrégulière ;
  • 3 sous-directions qui évaluent les missions de la PAF et délèguent sur ces diverses missions les agents mais aussi coordonnent au niveau national les actions de lutte contre l'immigration clandestine. Plus précisément, ces 3 sous-directions sont :
    • La sous-direction de l'immigration irrégulière et des services territoriaux qui chapeaute l'OCRIEST (Office Central pour la Répression de l'Immigration irrégulière et de l'emploi d'Etrangers Sans Titre) ;
    • La sous-direction des affaires internationales, transfrontalières et de la sûreté (suivi des relations avec FRONTEX, l'Agence européenne chargée de la surveillance des frontières extérieures, surveillance et sécurité des transports internationaux, coopération policière entre les pays…) ;
    • La sous-direction des ressources (pilotage des ressources humaines, financières, matérielles) ;
 
La Direction Centrale de la Police Aux Frontières ne couvre pas le seul territoire national. Son action couvre également l'outre-mer avec son échelon territorial.
 
Elle se compose en effet de : 
  • 7 directions zonales (DZ) réparties en DZPAF Nord, Est, Sud-Est, Sud, Sud-Ouest, Ouest et Antilles-Guyane ;
  • 2 directions aéroportuaires (à Orly et Roissy CDG/Le Bourget) ;
  • 4 directions outre-mer réparties en Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française, Mayotte et Saint-Pierre et Miquelon) ;
  • 45 directions départementales ;
  • 7 brigades de chemins de fer ;
  • 7 pôles d'analyse et gestion opérationnelle ;
  • 10 brigades de police aéronautique ;
  • 15 centres de rétention administrative ;
  • 44 BMR (Brigades Mobiles de Recherche) ;
  • 8 antennes de BMR (ce sont des unités d'investigation).
La DCPAF travaille en lien avec les autres pays de l'Union Européenne au moyen de 10 centres : les CCPD ou Centres de Coopération Policière et Douanière et 4 commissariats communs.

Qu'est-ce qu'un Policier à la PAF ?

Rattaché à la Direction Centrale de la Police Aux Frontières (DCPAF), le Policier (ou la Policière) à la PAF est chargé du contrôle et de la surveillance des personnes et des biens qui entrent sur le territoire français.
 
Les principales missions de ce Policier de terrain sera de lutter contre l'immigration clandestine, l'entrée sur le territoire et la vente de produits illicites (trafic de stupéfiants, mais aussi entrée d'espèces animales protégées, trafic d'armes, entrée de contrefaçons, trafic de faux papiers). Le Policier à la PAF est aussi en charge de la sécurité du territoire et doit participer à la recherche d'individus suspectés de planifier des actes de terrorisme.
 
Le Policier à la PAF peut exercer dans de nombreuses unités, soit sur le territoire français, soit dans une des unités ultra marines. Il pourra exercer dans une brigade rattachée à un aéroport ou un port maritime ou aux abords des frontières avec les autres pays de l'Union Européenne.
 
Avec la crise migratoire actuelle, le métier recrute car les contrôles aux frontières sont plus importants. De plus, les risques en matière de terrorisme rendent aussi nécessaires les contrôles plus drastiques des individus et des marchandises. Aidés par une structure hiérarchique très organisée et des technologies de pointe (logiciel pour la détection des faux papiers et logiciel de base de données), les Policiers à la PAF ont des missions très diversifiées et leur travail n'est jamais routinier.
 
L'accès au métier peut se faire à différents niveaux de formations et concours. C'est une profession qui est ouverte aux candidats issus de la formation initiale autant qu'à ceux qui souhaitent opérer une reconversion professionnelle.
 
Avec son statut de fonctionnaire de la filière police sécurité, le Policier à la PAF pourra évoluer et faire carrière dans la Police Aux Frontières, sa rémunération évoluant au fur et à mesure qu'il monte en grade.

Les missions du Policier à la PAF

Pour exercer le métier de Policier ou de Policière à la Police Aux Frontières, certaines qualités personnelles sont demandées. Elles sont parfois communes à tous les agents de la Police Nationale comme le sens de l'engagement pour le pays, le courage, la vocation et le respect de la hiérarchie. Les compétences professionnelles sont, quant à elles, acquises pendant la formation du Policier aux spécificités de la PAF.
 

Qualités requises pour devenir Policier à la PAF 

  • Avoir la vocation pour le métier de Policier,
  • Etre intègre,
  • Savoir se montrer ferme,
  • Avoir l'esprit d'équipe,
  • Savoir respecter les ordres hiérarchiques,
  • Etre réactif dans toutes les situations,
  • Savoir faire preuve de sang-froid,
  • Avoir une très bonne condition physique,
  • Etre disponible et flexible sur les horaires,
  • Avoir un sens de l'observation développé,
  • Avoir un bon esprit d'analyse,
  • Respecter le secret professionnel,
  • Avoir un bon équilibre physique et psychologique.

Compétences requises pour devenir Policier à la PAF 

  • Maîtriser l'anglais et éventuellement d'autres langues. Au minimum, l'anglais est nécessaire puisque le Policier à la PAF travaille dans un milieu international et doit pouvoir assurer des contrôles et interroger des personnes dans une langue commune à tous.
  • Avoir une bonne maîtrise des techniques de contrôle, un esprit d'analyse et d'observation développés et bien connaître les règlements internationaux, ce qui englobe non seulement les règles communes de l'Union Européenne mais aussi les spécificités telles que les règlementations de la frontière franco-britannique.
  • Avoir une forte capacité d'adaptation en fonction des profils divers des personnes qu'il sera amené à contrôler compte tenu du contexte international du moment (notamment crise migratoire, alertes liées au terrorisme, guerres, etc.).
  • Selon son lieu d'affectation, le Policier à la PAF doit avoir des compétences professionnelles spécifiques. Par exemple, s'il est rattaché au secteur maritime, il doit maîtriser les réglementations et usages liés à la circulation des personnes et des biens en secteur maritime. De même, les règlementations propres au secteur aérien devront être parfaitement connues et maîtrisées par le Policier à la PAF exerçant dans ce domaine.

Horaires de travail

Le métier de Policier exige souvent de la flexibilité et il est rare que le Policier ait des horaires fixes car des interventions urgentes peuvent se présenter et il existe souvent des dispositifs d'astreinte par roulements. Le Policier de la PAF travaille sur des horaires décalés et peut faire des heures supplémentaires lorsque des missions l'exigent. Il doit aussi parfois se rendre disponible pour du travail de nuit, mais aussi les weekends et jours fériés.
 
Les missions principales du Policier à la Police Aux Frontières
 
Les missions du Policier à la PAF dépendent de son affectation. Son travail est varié et peu routinier. Ses principales missions pourront être :
 
  • Contrôle de l'immigration irrégulière et des titres de séjour ;
  • Contrôle aux frontières ;
  • Lutte contre la fraude documentaire (exemple : faux papiers d'identité) ;
  • Police aéronautique ;
  • Police ferroviaire.

Immigration

Le Policier à la PAF travaille avec l'OCRIEST (Office Central pour la Répression de l'Immigration irrégulière et de l'emploi d'Etrangers Sans Titre) pour lutter contre l'immigration illégale. A ce titre, il pourra notamment : vérifier les autorisations de travail, les titres de séjours et repérer les faux papiers, coordonner certaines missions opérationnelles, lutter contre l'exploitation des clandestins (exemple : travail illégal, exploitation, proxénétisme), s'occuper de la communication et de la formation.
 

Contrôle aux frontières

Ses missions de contrôle aux frontières peuvent être élargies aux axes autoroutiers, aux gares (contrôle des trains partant ou revenant de l'étranger), aux ports et aéroports. Ces missions sont notamment de contrôler les biens et les personnes (lorsque la situation l'exige : interrogatoires et fouilles corporelles, fouilles de véhicules, contrôles de marchandises importées…), de mettre en zone d'attente les demandeurs d'asile, d'intercepter les individus qui fuient pour échapper à des contrôles.
S'il travaille dans une unité d'outre-mer, il peut même contrôler des individus suspects au large des côtes.
 

Fraude documentaire

Grâce à des logiciels à la pointe, le Policier à la PAF pourra s'assurer que les pièces d'identité des individus contrôlés ne sont pas de faux papiers. S'il s'aperçoit d'une fraude documentaire, il doit en informer le BDF (Bureau De la Fraude documentaire). Il communique et transmet les informations nécessaires à l'arrestation d'un individu en possession de faux papiers.
 

Police aéronautique

Si on l'appelait autrefois la Police de l'Air et des Frontières, c'est que le contrôle aéronautique occupe une grande part des missions de la Police Aux Frontières. Les aéroports étant de véritables plaques tournantes qui reçoivent toutes sortes de personnes et de marchandises, un contrôle rigoureux de ces « portes » d'accès doit être effectué. Les Policiers à la PAF qui travaillent dans un aéroport ou un aérodrome pourront notamment contrôler les individus et les marchandises, enquêter lorsqu'il y a un accident aérien, déceler toute infraction au Code de l'Aviation Civile et participer à la mise en place de réglementations pour l'aviation civile, assurer la sécurité du territoire en empêchant les actes de malveillance visant le transport aérien ou en intervenant en cas de colis suspects.
 

Police ferroviaire

Comme dans le domaine aérien, les transports ferroviaires font l'objet d'une surveillance rigoureuse et d'un contrôle visant à la mise en sécurité du territoire. Le Policier à la PAF pourra alors être rattaché au SNPF (Service National de la Police Ferroviaire) pour assurer des missions de protection nationale et de coopération internationale.

Policiers et Policières à la PAF : quels effectifs ?

 
La Direction Centrale de la Police Aux Frontières (DCPAF) recense environ un peu plus de 10 000 agents dans l'ensemble de ses services.
 
Les femmes sont moins nombreuses mais le métier de Policier à la PAF leur est ouvert également. Leur rémunération est la même que celle des hommes puisque c'est une grille indiciaire qui établit la rémunération pour tous selon les grades et il n'y a pas de discrimination entre hommes et femmes au sein de la Police Nationale.
 
C'est d'ailleurs une femme qui occupe le poste de directrice centrale adjointe à la DCPAF (Madame Brigitte Lafourcade).
Tenue et équipements du Policier à la Police Aux Frontières
 

Tenue du Policier à la PAF

L'uniforme du Policier à la PAF est la tenue réglementaire que portent tous les agents de la Police Nationale.
Il se compose d'un pantalon bleu foncé, d'un manteau ou d'un blouson, d'un polo bleu ciel en été ou d'un sweat à manches longues en hiver. Il porte des rangers adaptés à la marche en tous terrains et en toutes conditions climatiques. Il porte également une casquette (un bonnet en hiver). Cette tenue réglementaire comporte le sigle de la Police et pour le Policier à la PAF l'écusson avec le logo DCPAF (Direction Centrale de la Police Aux Frontières).
 

Equipement du Policier à la PAF

Pour se déplacer, les Policiers à la PAF ont souvent des véhicules de la Police Nationale. Selon leur domaine d'intervention, ils auront à leur disposition des motos, des voitures, des scooters, des cars ou encore des hélicoptères. Certaines missions de surveillance exigeant une grande discrétion nécessitent l'emploi de véhicules banalisés.
 
Les Policiers et Policières à la PAF portent également un gilet pare-balle pour se protéger et une paire de menottes en cas d'arrêt d'un suspect dangereux. Ils ont également des armes comme tous les autres Policiers : pistolet, matraque, lanceurs de grenades, flashballs, fusils d'assaut, fusils à pompe.
 
Leur travail se pratique beaucoup sur le terrain, mais une part importante de suivi se fait dans les bureaux et ils ont pour ce faire un équipement informatique de pointe comme le PC Online pour détecter facilement les faux permis ou le logiciel de base de données SINDBAD (Système d'INformation Documentaire en Base de Données).

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Policier à la PAF

 

Conditions pour devenir Policier à la PAF

 
Je suis intéressé par le métier de Policier à la PAF. Comment dois-je faire pour le recrutement ?
 
Les conditions de recrutement pour devenir Policier à la PAF sont les suivantes :  
  • Passer le concours de Gardien de la Paix (si vous avez le niveau Bac) ; 
  • Passer le concours d'Officier de Police (si vous avez le niveau Bac + 3) ;
  • Passer le concours de Commissaire de Police (si vous avez le niveau Bac + 5). 
Il est également possible d'intégrer la Police Nationale sans diplôme. Il faut alors réussir les tests d'admission comme Adjoint De Sécurité (ADS).

Les concours peuvent être des concours externes, ou si vous êtes ADS et souhaitez passer le concours de Gardien de la Paix, vous préparerez le concours interne.
Pour chaque concours, vous devez obligatoirement remplir les conditions requises, notamment :  
  • Avoir la nationalité française,
  • Etre dégagé des obligations militaires,
  • Etre de bonne moralité et avoir un casier judiciaire vierge,
  • Avoir une très bonne condition physique,
  • Avoir l'âge requis pour le concours visé.
Dans tous les cas, une fois que vous êtes titularisé, vous pouvez demander à être muté à la Direction Centrale de la Police Aux Frontières.
 
Si vous souhaitez intégrer la Police Nationale et préparer l'un de ces concours, vous pouvez le faire dans le cadre de la formation initiale ou de la formation continue comme par exemple les salariés ou les demandeurs d'emploi qui souhaitent opérer une reconversion professionnelle.
 
Si vous avez une vraie vocation pour le métier de Policier, vous devrez vous préparer aux concours d'entrée avec sérieux et passer par une école spécialisée, soit en suivant des cours en présentiel, soit en étudiant depuis chez vous, au moyen d'une formation dispensée par un centre d'enseignement à distance spécialisé dans les concours de la fonction publique (par exemple : EFM).
 

Recrutement et formation

Le recrutement pourra se faire par mutation interne, validation des acquis de l'expérience (VAE) ou par recrutement externe. La mutation interne est accessible dès lors que des postes vacants à la DCPAF sont à pourvoir. Le Policier devra motiver sa demande devant un jury s'il est intéressé par un des postes proposés. S'il est retenu, il suivra alors une formation certifiante de 7 semaines qui lui donne le titre de Garde-Frontières de Sécurité Intérieure (GFSI), lequel lui est accordé après un stage probatoire de 12 mois sur un PPF (Point de Passage Frontalier).
 
Mais lorsque le Policier a déjà participé à des opérations de contrôles sur les différentes frontières et qu'il a une expérience dans ce domaine de 3 années, il n'a pas besoin de suivre la même formation et pourra justifier de cette expérience pour demander un poste à la PAF. Il doit alors faire une demande de VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) s'il souhaite obtenir un poste au sein de la DCPAF.
 
Enfin, après une formation classique dans une école de police, le candidat pourra, dès la sortie de l'école, motiver son choix d'entrer à la PAF et obtenir un poste en fonction des disponibilités. Il suit alors un stage qui est appelé Module d'Adaptation à l'Emploi (MAE) et dont la durée peut varier selon le profil du candidat, son grade et son corps d'appartenance.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Policier à la PAF ?

 

Où exerce le Policier à la PAF ?

Le Policier à la PAF pourra exercer son métier soit dans l'un des services de la Direction Centrale de la PAF (DCPAF) ou dans l'une des directions spécialisées de la DCPAF. Les directions spécialisées se composent de 7 directions zonales, 2 directions aéroportuaires, 4 directions en Outre-mer.
Le Policier à la PAF pourra également travailler dans l'une des 45 directions départementales, dans l'une des 7 brigades de chemin de fer ou l'une des 10 brigades aéronautiques. Enfin, il sera aussi très utile pour des missions dans l'un des 7 pôles de gestion opérationnelle.
Avec une bonne maîtrise de la langue anglaise, il lui sera possible d'intégrer l'un des 10 CCPD (Centres de Coopération Policière et Douanière) en commun avec des pays frontaliers de la France, ou l'un des 4 commissariats en commun avec l'Allemagne.
 

Statut et rémunération du Policier à la PAF

Le Policier à la PAF est un fonctionnaire d'état de la filière police sécurité. En début de carrière, le débutant à la PAF peut gagner environ 2 090 euros nets mensuels (pour un grade de Gardien de la Paix de 1er échelon basé sur la grille indiciaire des agents de Police de l'Ile-de-France).

L'évolution de son salaire est fonction de son changement de grade. Le salaire est également revu à la hausse avec l'ancienneté de l'agent. A cette rémunération s'ajoutent des indemnités et des primes en fonction de la situation personnelle de l'agent de Police (situation familiale, nombre d'enfants, etc.).
 

Perspectives d'évolution de carrière pour le Policier à la Police Aux Frontières

Avec la crise migratoire, la PAF a besoin de personnes motivées et recrute actuellement de nombreux agents de Police pour renforcer son équipe. Le Policier à la Police Aux Frontières pourra gravir les échelons s'il est motivé par sa fonction. Avec l'ancienneté ou en passant des concours internes, il peut changer d'échelon et obtenir une augmentation de salaire. Il aura toujours le choix d'intégrer un nouveau corps d'appartenance s'il souhaite changer de métier car la Police Nationale recrute et forme à de nombreux métiers (exemple : devenir Policier dans une unité de recherche, Policier en unité nautique, Policier Maître-chien, etc.).
 
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la police nationale.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.