Devenir Policier en brigade des stupéfiants

38 votes : 4.5
Vous recherchez un métier passionnant, mettant en avant votre sens de la justice et votre envie d'assurer la sécurité des citoyens ? Vous souhaitez vous joindre à un projet commun visant à lutter contre le trafic de produits illicites, leur consommation et la mise en danger des quartiers ? Pourquoi ne pas intégrer une brigade des stupéfiants ? Le métier de Policier aux STUPS est peut-être fait pour vous. Avec ses nombreuses unités couvrant tout le territoire national, la brigade des stupéfiants (BS) recrute fréquemment des hommes et femmes de terrain, ayant une réelle vocation pour le métier.

Présentation de la brigade des stupéfiants

 
La brigade des stupéfiants (BS) ou brigade des STUPS est rattachée à la Police Judiciaire (PJ) de la Police Nationale française. Elle coordonne ses actions en lien avec le Ministère de la Justice et les magistrats. Elle est l'émanation de la brigade mondaine qui représentait la police des mœurs et s'occupait non seulement des affaires de stupéfiants mais aussi des affaires de prostitution.
 
En 1989, une réforme permet de scinder la mondaine en 2 unités : d'une part, la brigade des stupéfiants et d'autre part, la brigade de répression du proxénétisme. Cette réforme est due à Pierre Joxe qui était à l'époque Ministre de l'Intérieur.
 
Il fallait, en effet, une brigade destinée à s'occuper entièrement de la lutte contre le trafic de drogue étant donné l'arrivée de nouvelles substances et l'augmentation de la consommation et du trafic de stupéfiants. Ecstasy, cocaïne, crack, cannabis, opium sont autant de drogues connues par les services de la BS.
 
A Paris, les STUPS, comme on les appelle, représentent une brigade centrale de la Direction Régionale de la Police Judiciaire (DRPJ). Depuis 2017 où elle a quitté le 36 quai des Orfèvres, elle est située au 36 rue du Bastion, dans le 17ème arrondissement de Paris.
 
Les missions principales des brigades des stupéfiants sont :
 
  • Le repérage et le démantèlement des réseaux de trafiquants (répression, constat des infractions au Code Pénal) ;
  • L'information et les enquêtes sur les trafics avec d'autres services de la Police Nationale (coordination) ;
  • La lutte contre la consommation de drogues (prévention, formation, information).
Recherche des réseaux de trafiquants, collecte d'informations et de preuves et surveillance des réseaux de trafiquants et des consommateurs de produits illicites font partie des missions principales de la brigade des stupéfiants.

Qu'est-ce qu'un Policier en brigade des stupéfiants ?

 
A une époque où la drogue devient un véritable fléau et tend à prendre de l'ampleur dans tous les pays, le Policier en brigade des stupéfiants exerce un métier indispensable au sein de la Brigade des Stupéfiants (BS) en participant activement à la lutte contre le trafic de stupéfiants mais aussi en recherchant et interpellant les consommateurs de substances illicites.
 
Cet homme (ou cette femme) de terrain peut souvent travailler en horaires décalés pour les besoins d'une enquête, pour une filature ou une planque. Si l'une de ses principales missions est la répression, il organise également des événements de sensibilisation et d'information et organise la prévention auprès de publics variés comme les étudiants, certaines entreprises ou encore pour la formation des autres policiers.
 
Toute personne qui remplit les conditions pour intégrer la Police Nationale peut devenir Policier à la brigade des stupéfiants. L'accès au métier peut se faire par la formation initiale ou par la formation continue, dans le cadre d'une reconversion professionnelle.
 
Le Policier ou la Policière aux STUPS pourra faire carrière dans la profession, sauf s'ils décident de changer de métier pour se former à l'une des nombreuses professions que propose la Police Nationale.

Les qualités essentielles et compétences requises pour devenir Policier en brigade des stupéfiants

 
Pour devenir un bon Policier en brigade des stupéfiants, il faut avoir certaines qualités essentielles et maîtriser les compétences de tout métier de Policier à la Police Nationale en général et à la brigade des STUPS en particulier. Nombre de compétences techniques liées au métier seront apprises au cours de l'intégration dans une BS.
 

Qualités requises pour devenir Policier des STUPS 

  • Avoir déjà la vocation pour le métier de Policier de la Police Nationale ;
  • Etre capable de respecter les ordres d'une hiérarchie ;
  • Avoir un esprit d'équipe très développé ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Etre organisé et méthodique ;
  • Avoir un grand sens de l'observation doublé d'une bonne capacité d'analyse ;
  • Avoir un bon esprit de déduction ;
  • Etre capable de faire preuve d'autorité (lors des interpellations, cela s'avèrera souvent nécessaire) ;
  • Etre très réactif ;
  • Etre capable de garder son sang-froid en toutes circonstances ;
  • Etre disponible ;
  • Etre patient car ce métier exige de longues périodes en planques avant de pouvoir interpeller un individu. Des filatures menées pour des enquêtes peuvent parfois durer des mois et même des années avant d'aboutir ;
  • Etre capable de prendre des initiatives ;
  • Avoir une très bonne condition physique ;
  • Savoir faire preuve de discrétion (indispensable pour mener à terme les enquêtes pointues) ;

Compétences requises pour devenir Policier des STUPS

 
Le Policier aux STUPS a tout d'abord une bonne maîtrise du Code de Déontologie de la Police Nationale. Il utilise également le Code Pénal dans l'exercice de son métier pour présenter les malfaiteurs à la justice.
 
Il a également une connaissance technique du maniement et de l'entretien des armes qu'il utilise dans son quotidien.
 
Plus spécifiquement, il connait les différentes formes de stupéfiants et les techniques pour démanteler les réseaux de trafics de drogues.
 

Horaires de travail

 
Le Policier de la brigade des stupéfiants pourra très souvent travailler en heures supplémentaires. Il doit être flexible car les enquêtes et les interpellations nécessitent souvent de travailler en horaires de nuit, parfois les weekends et jours fériés. Il doit donc être prêt à travailler en horaires décalés s'il veut exercer le métier de Policier aux STUPS.
 
Les planques et filatures sont parfois longues et il devra s'adapter selon les ordres de sa hiérarchie et l'évolution des enquêtes.
 
Lors de son entrée aux STUPS, le Policier pourra être amené à exercer dans un poste éloigné et doit donc être mobile géographiquement.

Les missions principales du Policier en brigade des stupéfiants

 
Le Policier aux Stups est avant tout un agent très réactif et doit pouvoir intervenir rapidement lorsqu'il est question de démanteler un réseau de trafiquants ou d'interpeller des vendeurs à la sauvette.
 
Les principales missions du Policier en brigade des stupéfiants sont :
 
  • Soutien à tous les services de la Police Nationale dans le domaine de la lutte contre la consommation et le trafic de stupéfiants (exemple : fouille des personnes, recherche de preuves, fouille des bagages dans les aéroports, les ports, les gares ferroviaires et routières et partout où il y a risque de passage de stupéfiants, comme aux frontières) ;
  • Démanteler les réseaux de trafics de drogues et arrêter les trafiquants pour les remettre à la justice ;
  • Procéder à des enquêtes, des planques, des filatures pour surveiller et contrôler des personnes suspectes et agir pour faire cesser les actes de délinquance de toutes sortes qui découlent de ce trafic illicite (exemple : racket, vols à l'arraché, agressions) ;
  • Former et informer pour agir dans le sens de la prévention auprès de différents publics (étudiants, entreprises, policiers au niveau national et international dans le cadre de la coopération).
Le Policier de la BS est amené à travailler en collaboration avec l'OCRTIS (Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants). Pour mieux appréhender les usagers de la drogue, il analyse certaines zones sensibles, surveille un quartier spécifique, travaille avec des informateurs sur le terrain. Il participe aux interpellations, aux interrogatoires et aux gardes à vues de trafiquants ou de consommateurs de drogues et agit lorsqu'il faut organiser une saisie dans tout lieu.
 
Pour la coordination des informations reçues par tous les services de la Police, il est amené à répertorier les données des trafiquants. Il s'occupe, au niveau administratif, de la saisie des informations et de la collecte des données.

Policiers et Policières des STUPS : quels effectifs ?

 
Les unités des STUPS sont réparties sur plusieurs brigades en France. Les Policiers qui y travaillent ont soit le grade de Gardien de la Paix, soit celui d'Officier de Police ou encore de Commissaire.
 
A Paris, on recense environ une centaine d'agents de Police à la brigade des STUPS. Ces effectifs travaillent dans 2 sections d'initiative mais aussi dans les sections d'enquête et de coordination.
 
Chacune des 2 sections d'initiative comporte 3 groupes opérationnels. Leur mission est principalement la lutte contre les trafics de stupéfiants à l'échelle locale mais aussi internationale.
 
Le nombre exact des effectifs sur l'ensemble du territoire est plus difficile à déterminer car certains policiers travaillent auprès des SRPJ spécialisées dans le proxénétisme et les stupéfiants (exemple : Marseille). Quoi qu'il en soit, le territoire national est largement couvert par l'ensemble des Policiers aux STUPS.
 
Les femmes, bien que présentes et ayant toutes leurs chances dans le métier, restent encore minoritaires. Toutefois, on peut remarquer que c'est l'ex-conseillère justice, collaboratrice du Directeur Général de la PN, Madame Stéphanie Charbonnier, qui est aujourd'hui Directrice de l'OFAST (Office Anti-Stupéfiant).

Tenue et équipements du Policier en brigade des stupéfiants

 

Tenue du Policier ou de la Policière des STUPS

 
Le Policier (ou la Policière) aux STUPS intervient tantôt avec un uniforme identique à celui des autres Policiers de la Police Nationale, tantôt en civil lorsque des planques et des filatures nécessitent une extrême discrétion.
 
L'uniforme réglementaire est composé d'un pantalon bleu marine, d'un blouson assorti ou d'un manteau, d'un polo bleu ciel ou blanc à manches courtes en été ou à manches longues en hiver et d'un pull bleu foncé. Les Policiers aux STUPS portent des chaussures adaptées à la marche tout terrain et en toute saison, de type rangers. Ils ont soit une casquette ou un bonnet bleu foncé siglé du logo de la Police Nationale.
 

Equipement du Policier des STUPS

 
Les Policiers aux STUPS ont, bien sûr, des armes de service et comme tous les autres policiers, ils portent une paire de menottes, un gilet pare-balles et une matraque. Ils ont aussi à leur disposition un pistolet semi-automatique, un taser, une grenade de dés-encerclement, des bombes lacrymogènes et un fusil à pompe.
 
Certaines enquêtes de terrain peuvent être menées avec le soutien des unités cynophiles. Les chiens sont dressés à détecter toute forme de drogue et, par un entrainement régulier, ils peuvent aider dans la fouille d'un logement ou d'une voiture ou encore dans la zone bagage des aéroports et de tous autres lieux de transports sur le territoire et aux abords des frontières.
 
Le Policier aux STUPS peut utiliser des véhicules de la Police Nationale (voitures de différentes marques et puissances, moto, cars) et des véhicules banalisés pour les filatures et les planques.

Formation, concours : comment devenir Policier en brigade des stupéfiants

 

Conditions et concours pour devenir Policier en brigade des stupéfiants

Le métier de Policier en brigade des stupéfiants vous intéresse ? Comment va se passer le recrutement ?
Il faut d'abord avoir intégré la Police Nationale et être Officier de Police Judiciaire (OPJ). Vous pouvez également faire votre demande en étant Gardien de la Paix ou Commissaire.
 
Pour intégrer les rangs de la PN (Police Nationale), plusieurs solutions s'offrent à vous que vous ayez déjà un diplôme ou pas.
 
1) Si vous n'avez pas de diplôme, vous intégrer la PN en qualité d'ADS (Adjoint De Sécurité) ou de Cadet de la République. Vous êtes formé en interne et vous pourrez vous présenter au concours interne de Gardien de la Paix, puis aboutir à la qualification d'OPJ (Officier de Police Judiciaire).
 
2) Si vous avez un niveau Bac, vous pourrez préparer le concours externe de Gardien de la Paix après avoir préparé le concours consciencieusement avec l'aide d'une école type Prépa en présentiel ou d'un centre de formation à distance. L'accès au concours externe de Gardien de la Paix peut être un choix lors d'une formation initiale ou bien un changement d'orientation pour un salarié ou un demandeur d'emploi souhaitant opérer une reconversion professionnelle pour devenir Policier. Après votre titularisation en tant que Gardien de la Paix et 2 années d'expérience, vous suivez une formation d'Officier de Police Judiciaire en interne. Un examen en interne vous permet ensuite d'intégrer un service judiciaire, notamment une des brigades de STUPS.
 
3) Si vous avez un niveau Bac + 3, vous pourrez alors directement vous préparer au concours d'officier de police et vous spécialiser dans la police judiciaire avant de rejoindre une brigade des STUPS.
 
4) Avec un niveau Bac + 5, les candidats se dirigent plutôt vers le concours de commissaire de police.
 

Sélection des candidats

 
Quel que soit le concours visé, les conditions sont pratiquement identiques et le candidat devra forcément : 
  • Avoir la nationalité française,
  • Ne pas avoir de casier judiciaire et avoir une moralité exemplaire,
  • Avoir effectué ses obligations militaires,
  • Avoir l'âge requis (à vérifier selon le type de concours),
  • Avoir une excellente condition physique.
Le Policier qui souhaite intégrer l'une des bridages des stupéfiants doit en faire la demande auprès de sa hiérarchie. Il peut accéder au métier via une mutation interne ou une vacance de poste.
 
Il devra alors se présenter à un jury de professionnels pour un entretien d'évaluation. Le jury pourra alors évaluer la motivation du Policier et l'interroger sur son expérience et ses diverses compétences.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Policier en brigade des stupéfiants ?

 

Où exerce le Policier des STUPS ?

Le Policier aux Stups exerce dans une brigade des stupéfiants. Ces brigades peuvent être rattachées soit : 
  • A un SRPJ (Service Régional de Police Judiciaire) ;
  • A une DRPJ (Direction Régionale de la Police Judiciaire) ;
  • A une DIPJ (Direction Interrégionale de la Police Judiciaire).
Il aura la possibilité de travailler au sein d'une section d'initiative ou d'une section d'enquête/coordination.
 
Le Policier en brigade des stupéfiants travaille aussi bien dans un bureau que sur le terrain. Parfois, il devra passer de longues heures en planque dans un véhicule et faire preuve de patience pour prendre en flagrant délit des trafiquants ou des consommateurs de produits illicites.
 

Statut et rémunération du Policier en brigade des stupéfiants

Fonctionnaire d'état de la filière sécurité police, le Policier aux Stups a un salaire correspondant à son grade et calculé sur la grille indiciaire égale pour tous les Policiers.
Il rentre généralement dans ce métier au grade de Gardien de la Paix. Mais il peut également accéder au métier en qualité d'Officier de Police ou de Commissaire.
En plus de son salaire, tout Policier reçoit des primes et des indemnités.
 
Le salaire moyen d'un Policier en brigade des stupéfiants qui débute dans le métier peut aller de 2 092 euros à 2 732 euros nets mensuels selon son grade.
Dès qu'il acquiert de l'ancienneté ou qu'il monte en grade, sa rémunération est révisée à la hausse.
 

Perspectives d'évolution de carrière pour le Policier en brigade des stupéfiants

Il est tout à fait possible de faire carrière dans ce métier. Les places ne manquent pas et le Policier peut choisir de grimper les échelons, soit par formations internes, soit au moyen de promotions.
 
L'ancienneté lui permet aussi d'avoir plus de responsabilités et une rémunération plus élevée. Toutefois, il lui est également possible de changer de voie en demandant une mutation vers un autre métier de la Police Nationale, en se présentant à un concours interne ou en faisant une simple demande.
 
La Police Nationale représente en effet un vivier intéressant de professions d'horizons divers pour ceux qui ont la vocation pour le métier de Policier (exemple : Policier Maître-chien, Policier de la BAC, Policier de la BRI, Policier à moto, etc.).
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la police nationale.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.