Devenir Policier en unité nautique dans la Police Nationale

30 votes : 4.6
La Police Nationale française propose de nombreux métiers et recrute des candidats motivés avec une réelle vocation en proposant des concours internes et externes et des formations pour acquérir des compétences spécifiques. C'est le cas si vous avez envie de devenir Policier en unité nautique, car il ne suffit pas de nager comme un poisson dans l'eau et d'être à l'aise dans cet élément, il faut avoir les qualités et compétences requises, l'envie de s'engager pour la sécurité des citoyens et le contrôle du respect des lois françaises. Exercer en milieu fluvial ou maritime et travailler dans une unité nautique permet d'allier sa passion pour la navigation et la natation et son goût de l'engagement.

Qu'est-ce qu'un Policier en unité nautique ?

 
Le Policier ou la Policière en unité nautique est très à l'aise avec l'élément eau et n'a pas peur de s'y jeter pour secourir une personne en danger, dans un fleuve ou en mer. Ce fonctionnaire de la fonction publique, filière police sécurité, doit aussi avoir la vocation pour son métier et son engagement pour la Police Nationale et pour la France. Disponible et réactif, le Policier en unité nautique pourra intégrer l'une des 5 unités nautiques de la Police Nationale à savoir : 4 unités nautiques de la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP) réparties sur 4 départements français et 1 brigade fluviale qui recrute au sein de la Préfecture de Police de Paris et que l'on appelle communément la « Fluv ».
 
Le Policier en unité nautique peut collaborer avec des équipes de la Gendarmerie nationale ou avec des policiers municipaux selon les missions qui l'occupent. Car le Policier en unité nautique peut aussi bien secourir des personnes et des biens, contrôler les embarcations de toutes sortes et les abords des espaces maritimes et fluviaux, que venir en appui pour rechercher des indices et des preuves lors d'une enquête judiciaire ou aider à retrouver des personnes disparues.
 
Il exerce des missions de police administrative et de police judiciaire, mais il passe beaucoup de temps dans et sur l'eau, fouillant les fonds avec son équipe ou pilotant des embarcations de la Police fluviale ou maritime.
 
Ce métier est accessible en formation initiale ou en formation continue, dans le cadre d'un projet de reconversion professionnelle. Si vous voulez entrer dans la Police Nationale, vous devrez tout d'abord, vous présenter au concours de Gardien de la Paix si vous êtes titulaire du Bac. Les recrutements pour le métier de Policier en unité nautique se font au fur et à mesure des mutations et selon la quantité de postes vacants. Vous devrez signifier à votre hiérarchie votre motivation pour accéder au métier, passer les tests de sélection avant d'être formé pour l'unité nautique de votre choix.

Les qualités et compétences requises pour devenir Policier en unité nautique

 
Pour exercer en tant que Policier en unité nautique, vous devrez posséder certaines qualités essentielles dont une partie est commune à tous les agents de Police. Des compétences techniques, dont la plupart seront acquises par une formation spécifique, vous seront également demandées.
 

Qualités requises pour devenir Policier en unité nautique 

  • Avoir la vocation pour le métier de Policier ;
  • Etre méticuleux et organisé ;
  • Faire preuve d'autorité et se faire respecter auprès de la population ;
  • Etre disponible ;
  • Etre patient ;
  • Avoir de la discipline ;
  • Savoir respecter et faire respecter les lois ;
  • Avoir du sang-froid,
  • Garder le contrôle de soi ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Obéir aux ordres et respecter la hiérarchie ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Aimer travailler en équipe ;
  • Avoir une excellente condition physique ;
  • Aimer l'élément « eau » et être un excellent nageur ;
  • Pouvoir travailler en extérieur par tous les temps.
 

Compétences requises pour devenir Policier en unité nautique

 
Les futurs candidats au métier de Policier en unité nautique seront favorisés s'ils sont :
 
  • titulaires d'un certificat de secourisme (PSE1) ;
  • titulaires du Brevet National de Sécurité et de Sauveteur Aquatique (BNSSA) ;
  • titulaires d'un Brevet de Plongée,
  • titulaires du permis bateau.
Evidemment, le candidat doit avoir un goût prononcé pour la natation et être un excellent nageur. Il apprendra aussi à se déplacer en toutes saisons et dans différents environnements aquatiques avec une certaine aisance.
 
Pouvant intervenir dans des missions de police administrative, mais aussi de police judiciaire, il doit avoir de bonnes connaissances des lois et règlementations qu'exige sa fonction de Policier en unité nautique.

Les horaires de travail et les missions principales du Policier en unité nautique

 

Horaires de travail

Le Policier en unité nautique doit faire preuve de flexibilité dans ses horaires de travail et être capable de s'adapter pour les besoins d'une enquête par exemple. Habituellement, un policier travaillant en brigade fluviale exerce par rotations : après deux journées de travail de 7h à 19h, il travaille une nuit de 19h à 7h.
L'urgence d'une intervention pourra l'amener à travailler le weekend ou pendant les jours fériés.
 

Les missions principales du Policier en unité nautique

Les principales missions d'une brigade fluviale, notamment lors d'opérations de contrôles, pourront concerner toutes sortes d'embarcations : péniches, bateaux de plaisances, embarcations commerciales mais aussi les bateaux qui accueillent des activités de boites de nuit, de bars et restaurations, de réceptions et séminaires.
Le Policier en unité nautique pourra travailler dans l'une des 5 unités nautiques qui existent en France, à savoir : 
  • 4 unités nautiques de la DCSP (Direction Centrale de la Sécurité Publique) : elles sont réparties dans 4 départements (Gironde (33), Rhône (69), Nord (59) et Bouches-du-Rhône (13)) ;
  • 1 unité à Paris, la « Fluv » : la brigade fluviale de la Préfecture de Police de Paris.
Le travail du Policier en unité nautique se scinde en 2 axes : des missions de Police Administrative et des missions de Police Judiciaire. Parmi ces missions, on pourra citer notamment : 
  • Aider les embarcations de toutes sortes qui sont en difficulté ;
  • Secourir les personnes victimes d'accidents en milieu fluvial ou maritime et prodiguer les soins de premiers secours ;
  • Contrôler le bon respect des règlementations en milieu fluvial et maritime ;
  • Sécuriser les ports en milieu fluvial et maritime ainsi que le littoral ;
  • Contrôle des bateaux et des personnes navigantes ;
  • Aide aux recherches d'indices en milieu nautique ;
  • Recherches lors d'une disparition en lieu fluvial ou maritime ;
  • Assurer le maintien de l'ordre public et la sécurité des usagers sur les voies fluviales ou maritimes pendant l'organisation d'évènements et manifestations ou lors de déplacements de personnalités.

Policiers en unité nautique : quels effectifs ?

 
Actuellement, on peut recenser environ 100 policiers rattachés à la Brigade fluviale de Paris dont 12 femmes.
Il est difficile d'évaluer le nombre total de Policiers en unités nautiques, avec une répartition dans 4 départements et des mutations régulières des effectifs, mais on peut souligner que le métier attire de plus en plus de femmes.
Encore peu nombreuses par rapport aux hommes, les femmes qui intègrent la Police Nationale, travaillent dans les mêmes conditions que les hommes. Les salaires étant fixés par rapport à une grille indiciaire, il n'y a pas de discrimination dans le métier.
Quant au métier de Policière en unité nautique, les femmes doivent présenter les mêmes compétences et avoir une bonne capacité physique au même titre que les hommes, pour exercer ce métier.

Tenue et équipements du Policier en unité nautique

 

Tenue du Policier en unité nautique 

La tenue du Policier en unité nautique est un uniforme commun à tous les agents de la Police Nationale (pantalon bleu marine, polo bleu ciel ou polaire en hiver, veste ou blouson avec l'écusson réglementaire, chaussures rangers) mais il adapte sa tenue selon le type d'interventions et aura aussi besoin d'une combinaison de plongée pour des missions dans l'eau et des accessoires de natation et de plongée.
 

Equipement du Policier en unité nautique 

Lors d'interventions aux abords des espaces maritimes et fluviaux, les Policiers en unité nautique ont, en plus de la tenue réglementaire, les armes de protection et de défense de tous les Policiers mais aussi des véhicules dédiés à leurs missions comme : 
  • Des bateaux remorqueurs,
  • Des vedettes pour les patrouilles,
  • Des pneumatiques,
  • Etc.
La brigade fluviale de Paris dispose d'un parc de 17 embarcations, d'un bus de police-secours, des White Schark (embarcations rapides), de deux véhicules tout-terrain, de 5 motopompes à essence et de sonars pour fouiller avec précision le fond des eaux lors de recherches.
 
Le Policier en unité nautique pourra également avoir besoin d'un équipement particulier pour ses missions, notamment : 
  • Des lampes suffisamment puissantes ;
  • Les équipements indispensables pour la plongée ;
  • Pour les recherches d'indices, des boites pour prélèvements ;
  • Matériel photo et vidéo ;
  • Un parachute spécial servant à tracter des objets lourds (exemple : épave de voiture) du fond de l'eau.

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Policier en unité nautique

 

Conditions pour devenir Policier en unité nautique

 
Les conditions d'accès pourront être sensiblement différentes selon que vous intégrez l'une des 4 unités nautiques de la DCSP ou que vous visiez l'intégration de la brigade fluviale de la Police de Paris.
 
Pour les conditions d'accès à une unité de la DCSP : 
  • Vous devez être au minimum Gardien de la Paix (accès avec le concours de Gardien de la Paix si vous avez le Bac ou sinon, sans le Bac, comme Adjoint De Sécurité tout d'abord puis présentation du concours de Gardien de la Paix par concours interne) ;
  • Vous pouvez aussi demander à entrer dans une unité nautique avec un grade supérieur comme selon d'officier titulaire ;
  • Vous devez avoir une bonne condition physique ;
  • Vous serez plus sûr d'être sélectionné si vous avez un excellent niveau de natation, si vous avez un brevet de plongée, un permis bateau, une qualification en secourisme et le BNSSA (Brevet National de Sécurité et Sauveteur Aquatique).
  • Vous pouvez faire une demande dès qu'il y a une proposition de poste dans l'unité.
Pour les conditions d'accès à la brigade fluviale de la Préfecture de Police de Paris : 
  • Pas d'exigence de diplôme ;
  • Avoir moins de 40 ans ;
  • Vous devez être au minimum Gardien de la Paix (accès avec le concours de Gardien de la Paix si vous avez le Bac ou sinon, sans le Bac, comme Adjoint De Sécurité tout d'abord puis présentation du concours de Gardien de la Paix par concours interne) ;
  • Etre physiquement apte au poste (contrôle médical) ;
  • Avoir une excellente condition physique ;
  • Savoir piloter des bateaux ;
  • Savoir plonger (scaphandrier)

Préparer le concours de Gardien de la Paix

Si vous êtes encore étudiant ou si vous êtes salarié ou chômeur et avez envie depuis longtemps de devenir Policier en unité nautique, il faudra d'abord, si vous êtes titulaire du Bac, vous présenter au concours externe de Gardien de la Paix.
 Une bonne préparation est essentielle car le principe du concours est de recruter les meilleurs. Travailler cette préparation avec des livres n'est malheureusement pas suffisant. Vous devrez suivre des cours en présentiel avec une école spécialisée dans la préparation aux concours de la fonction publique, ou avec une école de formation à distance ce qui présente l'avantage de travailler de chez vous, à votre rythme tout en travaillant et c'est sans doute une bonne solution pour les personnes qui envisagent de faire une reconversion professionnelle et souhaitent se présenter au concours de Gardien de la Paix.

Si vous réussissez le concours de Gardien de la Paix, vous serez tout d'abord Gardien de la Paix stagiaire, avant d'être titularisé après une année dans la Police Nationale.
Il vous sera alors possible d'accéder au métier de Policier en unité nautique en fonction des mutations et des propositions de vacances de postes.
 

La sélection des candidats avant la formation

La sélection pour entrer dans une des 4 unités nautiques de la DSCP se fait au moyen d'un entretien face à un jury.
Pour les candidats qui souhaitent entrer à la Fluv de Paris, ils devront, en plus de l'entretien avec un jury, passer des épreuves physiques en piscine et répondre à des tests écrits et oraux en relation avec leur métier (connaissance en navigation fluviale, secourisme, matelotage, etc.).
 

La formation au métier de Policier en unité nautique

Au sein des 4 unités nautiques de la DSCP, c'est chacune des brigades qui va gérer localement la formation du Policier.
 
Pour la brigade fluviale de la Police de Paris, la formation se déroule sur 3 mois et permet l'apprentissage du pilotage, la formation à la plongée dans la Seine, une formation de secourisme qui débouche sur l'obtention du CFAPSE, l'apprentissage de toute la règlementation fluviale et des diverses procédures. Cette formation inclut par ailleurs un stage de plongée d'une durée de 5 semaines à l'Ecole de Plongée de la Gendarmerie.
 
Le candidat qui termine sa formation peut travailler comme stagiaire pendant un an dans une unité nautique. Cette année est renouvelable si le candidat n'est pas tout à fait opérationnel. Ensuite, il est titularisé Policier en unité nautique et s'il a choisi de travailler à la Fluv de Paris, il pourra alors rejoindre la brigade fluviale. Cette dernière impose un engagement de 5 années.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Policier en unité nautique ?

 

Où exerce le Policier en unité nautique ?

Le Policier en unité nautique sera rattaché à l'une des 5 unités nautiques de la Police Nationale, soit dans l'une des 4 unités fluviales de la DCSP (Direction Centrale de la Sécurité Publique), soit à la « Fluv » ou brigade fluviale de la Préfecture de Police de Paris.
Au sein des unités fluviales des 4 départements, il pourra être missionné dans des secteurs maritimes ou fluviaux.
 

Statut et rémunération du Policier en unité nautique

Le Policier en unité nautique est un fonctionnaire d'Etat, de catégorie B (filière police sécurité). Ses missions peuvent varier légèrement selon l'unité où il sera affecté.
La rémunération est fonction du grade et de l'ancienneté. En début de carrière, le salaire d'un Policier en unité nautique est d'environ 2 092 euros nets mensuels. Il perçoit aussi des primes et des indemnités.
 

Perspectives d'évolution de carrière pour le Policier en unité nautique

Un changement de grade lui permet aussi d'avoir une rémunération plus élevée. Ce changement de grade peut se faire à l'ancienneté, au mérite ou en passant des concours en interne.
Le Policier en unité maritime qui intègre la brigade fluviale de Paris a un engagement de 5 ans dans cette unité.

Après cette période d'engagement, tout Policier a, bien sûr, la possibilité de se former pour s'orienter vers d'autres métiers. Il faut tenir compte du fait que le travail en milieu aquatique nécessite une excellente santé et, qu'avec l'âge, le Policier pourra préférer s'orienter vers des métiers moins éprouvants physiquement en suivant une formation complémentaire. Il pourra alors choisir parmi l'éventail de métiers que propose la Police Nationale française (exemple : Policier maître-chien, Policier douanier, Policier du renseignement…).
 
JE SOUHAITE DEVENIR POLICIER
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la police nationalee.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.